100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Ville-l’Évêque (rue de la)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Ville-l’Évêque (rue de la).

Commence à la rue de la Madeleine, nos 31 et 33 ; finit à la rue de la Pépinière, nos 53 et 53 bis. Le dernier impair est 53 ; le dernier pair, 58. Sa longueur est de 598 m.1er arrondissement, quartier du Roule.

1er Partie comprise entre la rue de la Madeleine et celles de Roquepine et Verte. — Le territoire dit de la Ville-l’Évêque est déjà mentionné dans plusieurs titres du XIIIe siècle. Les évêques de Paris possédaient en cet endroit un séjour, une maison de plaisance. La voie publique dont nous nous occupons étant située sur ce territoire, en a retenu la dénomination. Une décision ministérielle du 23 germinal an IX, signée Chaptal, fixa la moindre largeur de cette rue à 10 m.

2me Partie comprise entre les rues de Roquepine et Verte et celle de la Pépinière. — Ouverte en vertu d’une décision ministérielle du 12 septembre 1807, signée Cretet, sa largeur fut fixée à 10 m. Elle prit le nom de la rue de la Ville-l’Évêque dont elle forme le prolongement.

Une ordonnance royale du 22 mai 1837 a porté la moindre largeur de la première partie à 12 m. et maintenu la largeur de 10 m. pour la deuxième partie.

Les propriétés ci-après ne sont pas soumises à retranchement : 9, propriété entre les nos 17 et 19, de 29 à la fin ; sur le côté droit, la propriété à l’encoignure de la rue de la Madeleine et les trois qui suivent : de 12 à 24 inclusivement, 38, 40, 42, 44, 48 et de 50 à la fin. — Égout : 1o entre les rues de la Madeleine et d’Anjou ; 2e entre les rues d’Astorg et des Saussaies ; 3e entre les rues de Roquepine et de la Ville-l’Évêque. — Conduite d’eau depuis la rue de la Madeleine jusqu’à celle d’Anjou. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).