Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ACCOMPAGNEMENT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 69).

ACCOMPAGNEMENT. s. m. Action par laquelle on accompagne. Comitatus. L’accompagnement du Saint Sacrement, quand on le porte aux malades, est une action pieuse, & qui édifie. Dans ce sens l’on ne s’en sert guère que pour des cérémonies. Le Prince de C. fut chargé de l’accompagnement de la Princesse. Ac.

Accompagnement, se dit aussi de choses qui en accompagnent une autre, & qui en sont regardées comme une suite nécessaire, ou pour l’ornement, ou pour l’agrément, ou pour la symétrie. Adjuncta. Il ne manque à cette maison qu’un bois de haute futaie pour son accompagnement. Cette chambre est belle, mais elle n’a pas ses accompagnemens. S. Evr.

Accompagnement, se dit en Peinture, à peu-près dans le même sens, des objets qui sont ajoutés ou pour l’ornement, ou pour la vraisemblance.

Accompagnement en Musique, se dit des accords dont on accompagne la voix qui chante le sujet, ou l’instrument qui le joue. L’accompagnement du clavecin, de la viole. L’accompagnement soutient la voix, & sert à la faire paroître. Apprendre, savoir l’accompagnement.

Accompagnement, en termes d’Organiste, se dit de divers jeux qu’on touche pour accompagner le dessus, comme le bourdon, la montre, la flûte, le prestant, &c Concentus.

Accompagnement, est aussi un terme de Blason, & se dit de tout ce qui est autour de l’Ecu pour lui servir d’ornement, le pavillon, le cimier, les supports, &c. Stipatio.