Dictionnaire national et anecdotique par M. De l’Épithète/NOTABLES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  NOBLESSE
NUMÉRAIRE  ►

NOTABLES : on désigne par ce nom ceux qui, du ministere glorieux & pécunieux de M. de Calonne, furent choisis par ce ministre, non pour lui jouer le tour qu’ils lui ont joué, mais pour faire niche à certains corps dont je ne parlerai point, parce que M. de Montesquiou a dit qu’on devoit des ménagemens aux agonisans.

On a encore appellé notables ceux qui, avant la convocation des états-généraux, vinrent en essayer la répétion. Ces seconds notables s’en furent comme ils étoient venus, ainsi que le dit assez naïvement la chanson faite à leur sujet, sur l’air du povero Calpighi.

Notables-Adjoints : l’assemblée nationale ayant décrété que les juges qui instruiroient des crimes de leze-nation le seroient en présence de notables-adjoints, chaque district a élu deux citoyens qui remplissent cette fonction honorable au gré du public qui s’empresse aussi d’assister aux instructions criminelles, & manifeste souvent son opinion qu’on ne lui demande pas ; cependant vox populi, vox Dei.