Dictionnaire national et anecdotique par M. De l’Épithète/RESPONSABILITÉ

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RESPONSABILITÉ : état de celui qui est responsable de ce qu’il fait ou sait faire. Ce mot ne se trouve point dans le dictionnaire de l’académie Françoise, & n’a garde de s’y trouve,r eût fait mettre les quarante à la Bastille, sur-tout s’ils s’étoient avisés de rapporter en exemple : la sûreté publique exige la responsabilité des ministres.

Ah ! sans doute elle l’exige, & cet axiôme du nouveau régime, que n’a-t-il un effet rétroactif ! il conduiroit à la Guillotine d’insignes brigands que, bien loin de punir nous allons pensionner encore. Mais l’assemblée nationale, dont les principes ne sont point si rigoureux, passe l’éponge sur le passé, en prenant des justes précautions pour l’avenir.

Cette responsabilité, qui sera le glaive suspendu sur la tête du prévaricateur, ne va placer au gouvernail que des pilotes instruits. Quand nous aurons la guerre, ce ne sera plus parce que des Belle-Isle ou leurs semblables auront voulu faire les importans. Dans le cas où elle sera indispensable, (car nous n’en aurons que d’indispensables,) le général qui commandera nos légions ne sera plus un courtisan musqué, à qui des caillettes auroient confié le bâton fameux du grand Condé. Il saura son métier, ou le fatal réverbere le punira de sa présomption. Nos vaisseaux…, oui… nos beaux vaisseaux…, ils ne sortiront plus de Brest ou de Toulon, pour aller mouiller honteusement à Postmouth… S’ils y vont, François, ce seront des Suffrens qui les y conduiront, & c’est armés de la foudre qu’ils y entreront.