Discussion:Cantique des créatures

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Source du texte[modifier]

Traduction : FrViPofm

Licence : GPL, bien sûr !

FrViPofm 22:30, 11 Jun 2005 (UTC)

Copie des échanges sur la PDD de Le ciel est par dessus le toit[modifier]

Bien le bonjour,

Je vois que quelques bandeaux ont été ajoutés à la page réclamant mention de la source du texte. J'avais précisé en page de discussion que j'étais l'auteur de la traduction. Je veux bien préciser les sources qui m'ont servi. De mémoire : François d'Assise, Écrits, col. Sources Chrétiennes, n° 285, Cerf, 1981. Texte latin basé sur l'édition critique de K. Esser, Opuscula Sancti Patris Francisci, Grottaferrata, 1976. (de fait, le texte originale du Cantique n'est pas en latin mais en ombrien ancien). Je peux même mettre quelques notes de traduction (notamment traduction du per en par plutôt que pour comme c'est souvent le cas. Voir H. Louette, Le Cantique des créatures ou de frère Soleil, col. Présence de saint François, n° 31, Éditions franciscaines, Paris, 1978)

La traduction fut faite à l'occasion d'un travail théologique en 1992 à peu près. Elle fut publié sur le défunt wiki wikitau puis reportée ici par mes soins.

Mais je ne sais pas où et comment mettre ça. Si quelqu'un de plus compétant...

Merci d'avance. FrViPofm (d) 21 octobre 2021 à 19:22 (UTC)[répondre]

Notification FrViPofm : Merci pour les précisions, je copie votre message en page de discussion du texte qui nous éclaire un peu plus sur votre travail. Je le catégorise en "traduction wikisource" ce qui n’enlève rien à votre paternité mais permet simplement de ne plus à se poser la question, Cordialement.--Le ciel est par dessus le toit Parloir 22 octobre 2021 à 07:05 (UTC)[répondre]

Sources du texte original en ombrien ancien[modifier]

Le texte du Cantique nous est transmis par deux manuscrits dont l’un est à la bibliothèque communale d’Assise, le manuscrit 338 daté du milieu du XIIIe siècle. Le second appartient à ce qu’on appelle la Compilation d’Avignon composée au début du XIVe siècle. Voir François d'Assise, Écrits, col. Sources Chrétiennes, n° 285, Cerf, 1981, p. 13.

FrViPofm (d) 2 novembre 2021 à 17:30 (UTC)[répondre]


Par ou pour[modifier]

Loué sois-tu, mon Seigneur, par...

Ne pourait-on pas mettre pour ? ou il loue par le vent, par la lune,... si c'est par, je ne saisit pas tout, si c'est pour c'est + compréhensible les autres trad. serait-ce une erreur de traduction ? Renardeau 80.201.112.60 7 July 2005 21:51 (UTC)

"Par" est plus juste, à la manière des psaumes ou des trois jeunes gens dans la fournaise : toutes créatures louent leur Créateur par leur existence même... La traduction "pour" répandue n'est pas sur est très anthropocentrisque (par opposition à une approche théo-centrique)