Discussion Auteur:Marcelle Tinayre

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Demande d'accès au scan en cours[modifier]

  • Une provinciale en 1830 Google books Fait Yes check.svg
  • Gérard et Delphine : La porte rouge Google books Fait Yes check.svg
  • 6 mars 2019 : Châteaux disparus [1] Fait Yes check.svg
  • 24 mars 2019 : L’Ennemie intime [2] Fait Yes check.svg
  • 24 mars 2019 : Saint Jean libérateur: nouvelle [3] Fait Yes check.svg
  • 24 mars 2019 : Histoire de l'amour [4]
  • 24 mars 2019 : Gérard et Delphine : Le rendez-vous du soir [5] demande faite bien qu'il n’y ait pas de prévisualisation. ... et réponse le 25... ils n'ont pas le scan Pas fait

Scan introuvable[modifier]

  • La Femme et son secret

Œuvre ?[modifier]

  • Le fruit de cendre [6]

Critiques[modifier]

  • sur terres étrangères [7]
  • sur perséphone [8]
  • sur Figures dans la nuit [9] recueil de contes [10] [11]
  • Une provinciale en 1830 : serait sur la bisaïeule de Marcelle tinayre [12]
  • Tableaux de Paris … sur l’optimisme de Marcelle Tinayre [13]
  • L’ombre des cascades et l’amour à Gimel : Le roman dans son contexte, par Marie-France Houdart
  • Limoge illustré : [14]

Dans le numéro d’avril 1907 d’une revue allemande Das literarisches Echo, Mme Anna Brunnemann étudie les oeuvres de notre compatriote Marcelle Tinayre, dont tout récemment encore la Revue de Paris publiait une émouvante nouvelle Robert Marie. L’auteur de cet article, après avoir constaté combien « elle est femme et parisienne » conclut en déclarant qu’elle occupe une des premières places dans le roman français contemporain.

Venu d’Allemagne, un tel éloge qui achève de consacrer le talent et la gloire de Mme Tinayre dûment affirmés par une série d’oeuvres captivantes et sincères, nous est très agréable à enregistrer. P. V.


  • sur les débuts de Marcelle Tinayre [15]

Éléments biographiques…[modifier]

  • avec portrait [16]
  • Le Jardin des lettres [17]
  • co-propriétaire d’une mine à Madagascar [18]
  • Biographie dans La Femme de France [19]
  • 15 juillet 1923 : [20]

… EN BOULE …

Lors d’un récent déjeuner littéraire, Marcelle Tinayre interpella J.-H. Rosny Aîné : « Je fais partie de plusieurs jurys, dit-elle, mais je n’ai jamais eu de prix ; aurais-je des chances si je présentais un livre l’an prochain, devant l’Académie Goncourt ? » L’auteur de « Marthe Baraquin » se contenta de sourire.

Mise en verve, Marcelle Tinayre insista : « Songez qu’on m’a refusé « Hellé », autrefois, dans toutes les maisons d’éditions, sous le prétexte que mon œuvre avait un caractère anarchiste.

« Ah !… j’en ai mangé de la vache enragée, mais cela n’est rien ! je l’ai fait cuire moi-même, voilà qui est pire ! »

  • Le Figaro. Supplément littéraire du dimanche 11 février 1923

Le Comité de Lecture du Concours de « Romans Modernes » organisé par la Littérature et l’Art Français est définitivement constitué. Il comprend MM. J.-H. Rosny, Camille Mauclair, Léon Frapié, J. des Gachons, Ch. Derennes et Mmes Marcelle Tinayre et Lucie Delarue-Mardrus. On sait que ce concours est ouvert à tous les littérateurs français ou alliés âgés de moins de 40 ans. Dix prix de 2.500 francs, 1.000 francs, 700 francs et 500 francs seront décernés.

  • L’Illustration, N°4351, 24 juin 1926 sur Figures dans la nuit
  • Le matin du grand soir par Pierre dominique suivi de l’ennemie intime par marcelle tinayre. Les feuillets bleus hebdomadaire littéraire N° 475. 29 Octobre 1938. (à vérifier)