En voyage, tome II (Hugo, éd. 1910)/Alpes et Pyrénées/A/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par G. SimonLibrairie Ollendorff (p. 214).
Fribourg.


— notes. —


Le 19.

Fribourg. — Ravissante ville suisse et gothique pleine de couvents : Cordeliers, Ursulines, Capucins, Augustins, Jésuites. — Vue de la tour de la cathédrale, a la forme d’un tricorne. La cathédrale est sur une des pointes. — Belle boiserie ; quelques beaux vitraux ; orgue trompe-l’oreille. Voix humaine. — Le clocher qu’on répare en ce moment a 360 pieds de haut. — Tilleul planté le jour de la bataille de Morat, étayé sur des piliers, entouré de vieillards se chaulant au soleil. — Promenade sur les vieux ponts ; aspect ravissant des vieux quais ; pont suspendu, curieux et utile. — Les femmes portent des touffes énormes de cheveux.

Sorti de Fribourg au soleil couchant. — Mont Blanc d’un côté parmi des montagnes, une vache de l’autre dans sa prairie. — Deux choses majestueuses.

Gruyères, collines calcaires ; le Gibloux, noyau de grès couvert de brèche. — Bulle : vieille ville brûlée en 1805. Il n’en reste que l’ancien donjon. — Il y a là une auberge à l’enseigne : Hôtel de la Mort.