Encyclopédie méthodique/Beaux-Arts/Dictionnaire de la pratique/Badigeon, badigeonner

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Index Général A B C D E F G H I JK L M N O P Q R S T UV W X Y Z
Balle  ►

B

BADIGEON. (subst. masc.) BADIGEONNER, (v. act.), Le badigeon est la couleur dont on se sert pour procurer aux vieux édifices on air de nouveauté, aux pierres noircies par le temps l’apparence de pierres fraîchement taillées. Voici comment il se compose. On prend un seau de chaux éteinte ; on y joint un demi-seau de sciûre de pierres, à laquelle on mêle plus ou moins d’ochre de rut, suivant le ton qu’on juge à propos de donner au badigeon. On détrempe le tout dans la quantité d’un seau d’eau, où l’on a fait fondre une livre d’alun de glace, & on badigeonne, c’est-à-dire, on enduit l’édifice avec cette composition à l’aide d’une grosse brosse. On peut suppléer à la sciure de pierres par de l’ochre de rut ou de l’ochre jaune. On peut aussi piler des éclats de pierres de Saint-Leu, & les réduire en une poudre que l’on passe au tamis. Il en résulte avec la chaux un ciment très-difficile à ronger par l’air.