Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/La Perdrix et l’Homme

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir La Perdrix et l’Homme.

Traduction par Émile Chambry.
FablesSociété d’édition « Les Belles Lettres » (p. 132).
300


LA PERDRIX ET L’HOMME


Un homme, ayant pris à la chasse une perdrix, allait la tuer. Elle le supplia en ces termes : « Laisse-moi vivre ; à ma place je te ferai prendre beaucoup de perdrix. — Raison de plus pour te tuer, repartit l’homme, puisque tu veux prendre au piège tes camarades et tes amis. »

Cette fable montre que l’homme qui trame des machinations contre ses amis tombera lui-mème dans les embûches et le danger.