French Nursery Rhymes/Il était une bergère

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Il était une bergère.
C. B.
(pp. 52-54).

IL ÉTAIT UNE BERGÈRE.

Il était une bergère.
Eh ! ron, ron, ron, petit patapon ;
Il était une bergère.
Qui gardait ses moutons,
Ron, ron.
Qui gardait ses moutons.

Elle fit un fromage,
Eh ! ron, ron, ron, petit patapon ;
Elle fit un fromage
Du lait de ses moutons,
Ron, ron,
Du lait de ses moutons.

Le chat qui la regarde,
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
Le chat qui la regarde
D’un petit air fripon,
Ron, ron,
D’un petit air fripon.

"Si tu y mets la patte,
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
Si tu y mets la patte.
Tu auras du bâton,
Ron, ron,
Tu auras du bâton."

Il n’y mit pas la patte,
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
Il n’y mit pas la patte,
Il y mit le menton,
Ron, ron.
Il y mit le menton.

La bergère en colère.
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
La bergère en colère
Tua son petit chaton,
Ron, ron.
Tua son petit chaton.

Elle fut à confesse,
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
Elle fut à confesse,
Pour demander pardon,
Ron, ron,
Pour demander pardon.

"Mon père, je m’accuse.
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
Mon père, je m’accuse
D’avoir tué mon chaton,
Ron, ron.
D’avoir tué mon chaton.

—Ma fille, pour pénitence.
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
Ma fille, pour pénitence.
Nous nous embrasserons,
Ron, ron.
Nous nous embrasserons.

—La pénitence est douce.
Eh! ron, ron, ron, petit patapon;
La pénitence est douce.
Nous recommencerons,
Ron, ron.
Nous recommencerons."