100%.png

Glossaire des jeux wallons de Liège/Section complète - D

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

D

Dada (J. à). Le premier cheval. La chevauchée sur un manche à balai que tout enfant comprend sans explication.

Dame. La quille 9. (V. fig. au mot bèye.)

Dame. Dame au jeu de cartes.

Deux deugt. Deux doigts. Dans certains jeux de course, à l’ pouce notamment, le joueur poursuivi peut parfois lever l’index et le médium en criant : deux deugt ! ce qui le rend inviolable.

Deuzême di d’vant (Les deux). Les quilles 2 et 3. (V. fig. au mot bèye.)

Deuzême di d’rî (Les deux). Les quilles 6 et 7. (V. fig. au mot bèye.)

Dèye (J. à l’). Variété de pile ou face, V, les mots fer (ji les fai), houk !, pèye, tièsse, sâmer.

Di. Dé à jouer.

Di (J. âx treus). Les trois dés. Jeu analogue au treus qwârjeu, jeu de dupe. Trois dés à coudre et un petit pois ; il faut deviner le dé qui recouvre ce pois. Le bonneteur (li joweu d’ di) cache le plus souvent ce petit pois sous l’ongle. Le gain pour le joueur devient alors impossible. Inutile de dire que ces jeux sont prohibés.

Dièraîne. La quille 8 (V. fig. au mot bèye.)

Distinde li chandèlle. Éteindre la chandelle. Ce sont ces tirs que l’on voit à nos fêtes de paroisses ; la chandelle s’éteint par le déplacement d’air que provoque un coup de fusil chargé à poudre.

Dobe bidet. Double as.

Dogu’ter. Jeter le poing en avant au moment où on lance la bille.

Dogu’ter. Sauter au-dessus du cheval en tapant des poings (saut de mouton).

Doirmi. Dormir, ronfler, en parlant des toupies.

Dragon (Ènairî dès). Le cerf-volant.

D’rî main à dreute. Les quilles 3, 5, 9, 7, 6 et 8. (V. fig. au mot bèye.)

D’rî main à gauche. Les quilles 2, 4, 9, 6, 7 et 8. (V. fig. au mot bèye.)

D’rî main. Arrière-main, terme de jeu de cartes.