100%.png

Glossaire des jeux wallons de Liège/Section complète - R

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

R

Rach’ter. Racheter, au jeu du cinquante. (A cinquante.)

Raîne (Coûse âx). La course aux grenouilles. (V. coûse âx raine.)

Raskoyî (On stô). Recevoir, attraper la balle.

Raspiner ou Raspîper. Râtisser, ruiner un adversaire.

Ravu s’ côp. Dans la loterie aux œufs (lot’rèye âx oû), si un joueur a le valet de cœur, il a le droit de recommencer la partie suivante sans bourse délier (i ra s’ côp).

Rawse (Fer). Enfiler deux bagues dans le jeu du carrousèl et du tourniquet ; qwand on fai rawse, on ra s’ côp.

Rèspouner ’ne saquoi (J. à). Cacher la balle. (V. cachî li stô.)

Rèspounètte (J. à l’). Le cache-cache ou cligne-musette. (V. cachî.)

Rèspouner (Si). Se cacher, au jeu précédent.

Reude à balle ! À ce cri, l’on doit croquer fortement la bille ou le calot d’un adversaire.

Rèvoyî (J. à). Deux joueurs se renvoient mutuellement un champignon (ine bisawe).

Ribouter. Passer, au jeu de cartes.

Riboutèye (Mètte à l’). Mettre à la passe. (Syn. passêye.)

Ribroche (Mène à l’) ou Ribrocher. Renouveller les enjeux au jeu du bouchon (à l’ magaloche).

R’compinse (Fer li). Pousser son palet successivement dans tous les numéros de la marelle et revenir de la même façon, en ayant la faculté de se reposer à chaque case. (V. tahaî et ripasser.)

Ride. Glissoire.

Rider. Glisser sur la glace, patiner.

Rider à jont pîd. Glisser les pieds joints.

Rider accropiou. Glisser accroupi, faire le nabot.

Rider èn-èrrî. Glisser en arrière.

Rider so on pîd. Glisser sur un pied.

Rideû. Patineur.

Rinon. Renonce, terme de jeu de cartes.

Rinoncer. Faire une renonce.

Rintrer (J. â). C’est faire décrire à la boule une courbe assez légère à gauche avant qu’elle entre dans le jeu de quilles. (Cp. ritrocî.)

Ripasser. La petite fille pousse son palet (tahaî) successivement dans tous les nos de la marelle et revient de même façon en s’en tenant aux repos indiqués. (V. tahaî.)

Riprisse. Carte prise au talon.

R’trocî (J. à). Faire décrire à la boule, par une rotation du poignet, une légère courbe à droite, avant d’entrer dans les quilles. (Cp. rintrer.)

Riv’ni (Fer-so l’ crosse). Rappeler au perchoir. (V. crosse.)

Roi (J. â). La passe. Le trimeur nommé roi empêche les joueurs de passer d’une barre à une autre. Pour les prendre et pour se les adjoindre en qualité de serviteurs (di chin), il doit leur frapper trois coups dans le dos en criant : une, deux, trois, chien du roi, pris !

Rôlire (J. à l’). Jeu de billes. La tapette. (Syn. : chaquètte.)

Rond ou Rondaî. Cercle tracé à terre pour différents jeux.

Rondaî (Fer dès). Faire des ronds dans l’eau. (Syn. : plonquèt.)

Roubiner. Frapper sur les portes avec des maillets, à la Toussaint. Vieille coutume wallonne.

Rowe. Roue servant à supporter les blocs au jeu de l’oie.

Rowe d’âwe et Rowe di chèrètte. Culbutes faites latéralement sur les mains.

Roye. Roi, au jeu de cartes.

Rôye (J. à cinq). Les cinq lignes, jeu de cartes. (Syn. : coyon.)

Ruban ou riban d’Paris, à dreute. Les quilles 3, 9 et 6. (V. fig. au mot bèye.)

Ruban d’ Paris, à gauche. Les quilles 2, 9 et 7. (V. fig. au mot bèye.)