Grand Traité d’instrumentation et d’orchestration modernes/L’Octo-basse

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’OCTO-BASSE.

Mr Villaume luthier de Paris dont les excellents violons sont si recherchés, vient d’enrichir la famille des instruments à archet d’une belle et puissante individualité, l’Octo-basse.

Cet instrument, n’est point ainsi que beaucoup de gens le croient l’octave grave de la Contre-basse ; il n’est que l’octave grave du Violoncelle seulement ; il descend en conséquence plus bas d’une tierce que le Mi de la Contre-basse à quatre cordes.

Il n’a que trois cordes accordées en quinte et quarte.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxExemple :

\language "italiano"
\relative do, {
\clef bass
\key do \major
\override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
\ottava #-1 \set Staff.ottavation = \markup { \concat { 8 \super a } bassa.}
 < do sol do, >1 \bar "||" 
}
\header { tagline = ##f}

Les doigts de la main gauche de l’exécutant n’étant ni assez longs ni assez forts pour agir convenablement sur les cordes (car l’octo-basse est d’une dimension colossale) Mr Villaume a imaginé un système de touches mobiles, qui, pressant énergiquement les cordes, les appliquent sur des sillets placés sur le marche pour produire les tons et les demi tons. Ces touches sont mues par des leviers que la main gauche saisit et tire de haut en bas derrière le manche de l’instrument et par sept autres touches Pédales sur les quelles agit l’un des pieds de l’exécutant.

C’est dire assez que l’octo-basse ne peut exécuter aucune succession rapide et qu’il faut lui donner une partie spéciale différente sous beaucoup de rapports de la partie de Contre-basse. Son étendue est d’une octave et d’une quinte seulement :


\version "2.14.0"
\header { tagline = ##f }
\layout {
  indent = 0\mm
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

 \language "italiano"
  \relative do,, {
  \clef bass
  \key do \major
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \once \override Glissando.minimum-length = #25
  \once \override Glissando.springs-and-rods = #ly:spanner::set-spacing-rods
  \ottava #-1 \set Staff.ottavation = \markup { \concat { 8 \super a } bassa.}
  do1^\markup { \raise #2 \hspace #6 \fontsize #-4 "chromatiquement" }
  \glissando sol'' \bar "||"
}

Cet instrument a des sons d’une puissance et d’une beauté remarquables, pleins et forts sans rudesse. Il serait d’un admirable effet dans un grand orchestre, et tous les orchestres de Festival, où le nombre des instrumentistes s’élève au dessus de 150, devraient en avoir au moins trois.

Nous ne combattrons point ici l’opinion qui tend à faire considérer les récentes inventions des facteurs d’instruments comme fatales à l’art musical. Ces inventions exercent, dans leur sphère, la, même influence que toutes les autres conquêtes de la civilisation ; l’abus qu’on en peut faire, celui même qu’on en fait incontestablement, ne prouvent rien contre leur valeur.