Grand dictionnaire universel du XIXe siècle/Riccati (vincent)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Administration du grand dictionnaire universel (13, part. 4p. 1175).

RICCATI (Vincent), mathématicien et physicien, fils du précédent, né k Castel-Franco en 1707, mort à Trévise en 1775. Après avoir étudié les mathématiques avec son père, il se fit jésuite en 1726. Il professa successivement les belles-lettres k Plaisance, à Padoue, k Parme, et fut nommé, en 1739, professeur de mathématiques; à Bologne, où il professa avec succès, pendant trente-quatre uns, l’analyse transcendante. Il était chargé de la surveillance des fleuves dans le Bolonais et les États vénitiens, et fit exécuter de grands travaux sur le Reno, le Pô, l’Adige et la Brenta, pour prévenir des inondations périodiques dont les riverains avaient beaucoup k souffrir. Les Bolonais et les Vénitiens firent, séparément, frapper des médailles d’un grand prix en son honneur, pour lui témoigner leur reconnaissance. On a de Riccati:De usu motus tractatorii in constructione œquationum differentialium commentarius (Bologne, 1752, in-4°) ; Opuscula ad res p/iysicas et mathematicas pertinentia (Lucques, 1757-1702, 2 vol. in-4°) ; Distitutiones analyliae colleclB (Bologne, 1765-1767; Milan, 1775, 3 vol. in-4°).