75%.png

Grand dictionnaire universel du XIXe siècle/Yvon (pierre)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I JK L M N O P Q R S T UV W X Y Z
Administration du grand dictionnaire universel (15, part. 4p. 1437).
◄  Yvette

YVON (Pierre), pasteur et écrivain protestant français, né à Montauban en 1646. Il conçut dès son enfance une véritable admiration pour Labadie, dont il devait être l’ami, le fervent adepte et le successeur dans la direction spirituelle de la petite église retitirée du monde. En 1678, il alla s’établir dans la Frise avec son troupeau, et devint, par son mariage, seigneur de Wicvert. L’époque de sa mort est inconnue. On a de lui : Deux ennemis amis (Amsterdam, 1669, in-S") ; Esseniia religionis christietns patefacta, etc. (Altona, 1673, in-8o) ; lie la prédestination et de la grâce, poème chrétien, etc. (1680, in-4°) ; VImpiété convaincue en deux traitez (Amsterdam, 1681, tii-86) ; Emmanuel ou îa Connaissance du Seigneur Jésus (Amsterdam, 1681, in-8°) ; l’Homme pécheur ou la Connaissance véritable de soymême (Amsterdam, 1CS2, in-8») ; le Mariage chrétien (Amsterdam, 1685, in-12) ; la Porte du christianisme (Amsterdam, 1685), etc.