100%.png

Henri Cornélis Agrippa/Lettre XXVI

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  XXV
XXVII  ►

XXVI
Eustache Chapuys à Agrippa.

Genève, 6 avril 1523.

Votre lettre m’est parvenue, savant Henri, et elle m’a causé un très grand plaisir. Je désirais un peu savoir en effet ce qu’il était advenu de vous, depuis notre séparation. Mais ce dont je me suis le plus réjoui, c’est d’apprendre que nos Seigneurs de Fribourg vous aient si bien et si magnifiquement accueilli. Cela, et plus encore, était certainement dû à vos très grandes vertus. Aussi puisse Dieu vous favoriser et je souhaite à votre divin génie de pouvoir toujours se tirer avec honneur, selon sa coutume, des embarras de la vie.

Quant à notre cher petit Haymon, soyez sans inquiétude à son sujet ; nous le considérons comme notre propre fils, et nous n’épargnons ni soins, ni efforts, pour lui donner une forte éducation, et en faire bientôt un homme. Portez-vous bien et écrivez-nous souvent. Adieu, cher Cornélis.