Histoire socialiste/La Convention

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Sous la direction de
Jean Jaurès
La Convention (1792 - 1794 - 9 thermidor)



Volume III : La Convention I (1792)


Action de la Commune, 1 à 24. — Lutte de la Commune et de la Législative, 24 à 42. — Premiers revers. Danton, 42 à 50. — Massacres de Septembre, 50 à 90. — Les Élections à la Convention, 90 à 120. — Premières escarmouches des factions, 120 à 134. — Fermentation sociale et plans agraires, 134 à 152. — Longwy, Verdun, Valmy, 152 à 169.


La République, pages 169 à 214.

Esprit de la Convention, proclamation de la République, 169 à 179. — Progrès des armées révolutionnaires, Jemmapes, Mayence, 179 à 201. — Adresses anglaises ; réunion de la Savoie ; ivresse, 201 à 214.


Complots contre-révolutionnaires et agitation religieuse ; la question du budget des cultes ; Opinions des Jacobins et de Robespierre, 215 à 254. — Situation financière et économique ; les billets de confiance, 254 à 278. — La hausse du prix des denrées, et notamment des grains ; agitation ; la lutte pour les salaires, 278 à 324. — Projets et systèmes : le socialiste lyonnais Lange, 324 à 347. — Pétition pour la taxation ; vues économiques de Saint-Just, 347 à 368. — Déchirements des partis ; prétention exclusives de la Gironde et attaques contre Robespierre ; rôle funeste des Roland, 368 à 442.


Causes politiques et économiques qui s’opposent en Allemagne au mouvement révolutionnaire ; Justus Mœser, Klopstock, Forster, Schiller, Basedow, 347 à 496. — Pensée sociale de Pestalozzi ; Lessing, Kant, Herder, Wieland ; les Universités allemandes, 496 à 556. — Le problème extérieur devant la Convention ; Cambon, 556 à 568. — La pensée et l’action révolutionnaires de Forster, 568 à 609. — L’œuvre révolutionnaire de Fichte, 609 à 639. — Un communiste allemand anonyme, 639 à 648. — Forces de l’aristocratie en Suisse ; négociations de Genève avec l’Angleterre, 648 à 656. — État économique et social de l’Angleterre, Adam Smith : la condition des ouvriers anglais, 656 à 711. — Les conceptions et la politique de Pitt, 711 à 728. — Burke, Mackintosh, Thomas Payne, 728 à 761. — Cowper, Wordsworth, Robert Burns, 761 à 774. — Fox et la France, 774 à 809. — Effets profonds de la Révolution ; Godwin, 810 à 854.



Volume IV : La Convention II (1793-1794 - 9 thermidor)


Le procès du roi, pages 855 à 964. — politique extérieure et organisation militaire, 964 à 999. — Agitation des sections ; Jacques Roux, Chalier, 999 à 1076. — Nouvelles de Belgique ; intrigues de Dumouriez ; création du tribunal révolutionnaire ; Dumouriez et Danton ; prodromes révolutionnaires ; Hébert ; le café Corazza ; les pétitionnaires, 1076 à 1142. — En Vendée, 1142 à 1162. — Hallucinations girondines ; trahison de Dumouriez ; la Gironde contre Danton ; procès et triomphe de Marat, 1162 à 1198. — La guerre des partis dans les sections ; les Comités de surveillance ; la Gironde et la Montagne dans les départements ; le corps à corps des partis ; la Commission des Douze ; l’arrestation d’Hébert ; tactique de Robespierre ; le rôle de Garat ; les sections et la Commune, 1162 à 1372. — Nuit du 30 au 31 mai ; journée du 31 mai ; l’Évêché ; le 2 juin, 1372 à 1447. — Causes de la chute de la Gironde, 1447 à 1464.


Les idées sociales de la Convention
et le gouvernement révolutionnaire.

Instruction publique ; plan de Lepelletier de Saint Fargeau, 1465 à 1490. — Idées sur la propriété ; Harmand (de la Meuse) ; Billaud-Varennes ; Anacharsis Clootz ; prudence de Babeuf ; Boissel ; idées sociales de Robespierre et de Vergniaud, 1465 à 1575. — Loi sur les communaux ; conflits de Jacques Roux avec Robespierre, la Commune et Hébert ; ambition d’Hébert ; tactique de Robespierre ; mort de Marat, 1575 à 1634. — Fête de l’Unité et de l’Indivisibilité ; la levée en masse ; les lois d’égalité successorale, 1634 à 1646. — La crise des subsistances ; systèmes de Dolivier et de Lange ; loi sur l’accaparement ; emprunt forcé progressif ; le mouvement de septembre ; la Commune et la Terreur ; l’action du Comité de Salut public ; l’hébertisme ; courageuse lutte de Robespierre, 1646 à 1727. — Intrigues et imprudences des dantonistes ; Fabre d’Eglantine ; le Vieux Cordelier : le maximum ; le calendrier ; les vues sociales de Saint-Just ; chute de l’hébertisme et du dantonisme, 1727 a 1772. — Fonctionnement du maximum ; Condorcet ; fête de l’Être suprême ; la loi de Prairial ; mort de Robespierre, 1772 à 1824.


◄   Sommaire   ►