100 percent.svg

Hymnes homériques/À Artémis

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par Leconte de Lisle.
A. Lemerre (p. 424).

HYMNE VII.

À Artémis.

Chante Artémis, Muse, la sœur de l’Archer, la Vierge qui se réjouit de ses flèches, nourrie avec Apollon, et qui, ayant fait boire ses chevaux dans le Mélès plein de joncs, pousse rapidement son char d’or, à travers Smyrnè, sur Klaros où croissent les vignes, et où Apollon à l’arc d’argent est assis, attendant la Chasseresse qui se réjouit de ses flèches.

Et je te salue ainsi de mon chant, toi et toutes les Déesses. Mais je te chanterai d’abord, et je commencerai par chanter ce qui vient de toi ; puis, ayant commencé par toi, je passerai à un autre hymne.