Hymnes homériques/À Hèraklès Cœur-de-Lion

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par Leconte de Lisle.
A. Lemerre (p. 426-427).

Je chanterai Hèraklès, fils de Zeus, le plus brave des hommes terrestres, et qu’enfanta Alkmènè, dans Thèbè aux beaux chœurs, s’étant unie au Kroniôn qui amasse les nuées.

Il erra d’abord, par les ordres du Roi Eurystheus, sur la terre immense et la mer. Il accomplit beaucoup de travaux terribles, et il subit beaucoup de maux. Et, maintenant, il se réjouit, habitant la belle demeure du neigeux Olympos, et il possède Hèbè aux beaux talons.

Salut, Roi, fils de Zeus ! Donne-moi la vertu et la félicité.