L’Écho des jeunes, novembre 1891/Page d’album

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sous la direction de Alex. Gerbée (p. 5).

PAGE D’ALBUM



La plus belle fille du monde,
Je la connais, certainement,
Mais si vous croyez qu’elle est blonde
Vous vous trompez complètement.

Ses cheveux sont noirs et l’ébène
Paraîtrait pâle à côté d’eux.
Ses cils sont noirs, et c’est à peine
Si l’on voit le blanc de ses yeux.

Aussi, parfois, son sang bouillonne,
Elle s’emporte en un moment,
Et si vous croyez qu’elle est bonne,
Vous vous trompez complètement.

Mais quand elle a du vin en tête,
Alors c’est un enchantement :
Car si vous croyez qu’elle est bête,
Vous vous trompez complètement.

Son esprit est comme ses hanches,
Il est souple et toujours bondit,
Et comme elle a les dents très blanches,
Elle rit de tout ce qu’on dit.

Elle pousse tout à l’extrême,
Douleur, joie et tempérament ;
Mais si vous croyez qu’elle m’aime,
Vous vous trompez complètement.


Alexandre Dumas fils.