L’Évolution créatrice

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche




L’évolution de la vie. — Mécanisme et finalité.

De la durée en général. Les corps inorganisés. Les corps organisés : vieillissement et individualité 
 1
Du transformisme et des manières de l’interpréter. Le mécanisme radical : biologie et physico-chimie. Le finalisme radical : biologie et philosophie. 
 24
Recherche d’un critérium. Examen des diverses théories transformistes sur un exemple particulier. Darwin et la variation insensible. De Vries et la variation brusque. Eimer et l’orthogenèse. Les néo-Lamarckiens et l’hérédité de l’acquis. 
 57
L’élan vital
 95

Les directions divergentes de l’évolution de la vie.
Torpeur, intelligence, instinct.

Idée générale du processus évolutif. La croissance. Les tendances divergentes et complémentaires. Signification du progrès et de l’adaptation. 
 107
Relation de l’animal à la plante. Schéma de la vie animale. Développement de l’animalité. 
 115
Les grandes directions de l’évolution de la vie : torpeur, intelligence, instinct. 
 146
Fonction primordiale de l’intelligence. 
 164
Nature de l’instinct. 
 179
Vie et conscience. Place apparente de l’homme dans la nature. 
 191

De la signification de la vie.
L’ordre de la nature et la forme de l’intelligence.

Rapport du problème de la vie au problème de la connaissance. La méthode philosophique. Cercle vicieux apparent de la méthode proposée. Cercle vicieux réel de la méthode inverse. 
 203
De la possibilité d’une genèse simultanée de la matière et de l’intelligence. Géométrie inhérente à la matière. Fonctions essentielles de l’intelligence. 
 218
Esquisse d’une théorie de la connaissance fondée sur l’analyse de l’idée de désordre. Les deux formes opposées de l’ordre : le problème des genres et le problème des lois. Le désordre et les deux ordres. 
 239
Création et évolution. Le monde matériel. De l’origine et de la destination de la vie. L’essentiel et l’accidentel dans les processus vitaux et dans le mouvement évolutif. L’humanité. Vie du corps et vie de l’esprit. 
 258

Le mécanisme cinématographique de la pensée et l’illusion mécanistique. — Coup d’œil sur l’histoire des systèmes. — Le devenir réel et le faux évolutionisme.

Esquisse d’une critique des systèmes fondée sur l’analyse des idées de néant et d’immutabilité. L’existence et le néant. 
 295
Le devenir et la forme. 
 323
La philosophie des formes et sa conception du devenir. Platon et Aristote. Pente naturelle de l’intelligence. 
 330
Le devenir d’après la science moderne. Deux points de vue sur le temps. 
 356
Métaphysique de la science moderne. Descartes, Spinoza, Leibniz. 
 373
La critique de Kant. 
 384
L’évolutionisme de Spencer 
 392