100%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 641).



LE CHAPITRE DES CHEVAVX,
contenant onze verſets,
eſcrit à la Meque & à la Medine.

Quelques Arabes ont intitulé ce Chapitre, le Chapitre du Retour, ou de ceux qui retournent.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Je jure par les chevaux[1], & par le bruit qu’ils font des pieds lorsqu’ils retournent à la guerre, par le feu qu’il font eſlever lors qu’ils donnent du pieds contre les pierres, qui courent legerement par jalouſie, & font eſlever la pouſſiere au milieu des ennemis, que l’homme eſt ingrat des graces de ſon Seigneur, il eſt teſmoin luy-meſme de ſon ingratitude, & aime trop les richeſſes de la terre, Ne ſçait-il pas que Dieu fera reſſuſciter tout le monde ? qu’il mettra en evidence tout ce qui eſt de plus ſecret dans le cœur des hommes ? & qu’il ſçait tout ce qu’ils ont fait ?

  1. Voy Gelaldin