L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Traduction d’
Antoine de Sommaville (p. 98-119).



LE CHAPITRE DE LA TABLE,
contenant vingt verſets,
eſcrit à la Medine.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. O vous qui croyez en Dieu ſatiſfaites à ce que vous promettez, il vous eſt permis de manger des animaux qui ſont monde, excepté de ce qui vous eſt ſera declaré cy-apres. La chaſſe vous eſt deffenduë pendant le temps que vous ferez le pelerinage de la Meque, Dieu ordonne ce qu’il veut. O vous qui croyez ne dites pas qu’il en permis de faire ce que Dieu a prohibé, faites ce qui vous a eſté ordonné pendant le mois du pelerinage, ne donnez point d’empeſchement à ceux qui portent des preſens à la Mecque, ny à ceux qui prennent des coliers, [1] & n’empeſchez pas les pelerins d’y aller demander la grace de Dieu & ſa miſericorde. Il vous eſt permis de chaſſer lors que vous aurez finy voſtre pelerinage, prenez garde que quelques perſonnes ne vous faſſent pecher, & ne vous empeſchent d’alIer à la Meque pour vous obliger à les mal-traiter, mettez voſtre appuy en la juſtice & en la crainte de Dieu, & non pas au peche & en la haine de voſtre prochain, craignez Dieu il eſt grief en ſes chaſtimens. Il vous eſt deffendu de manger de la charogne, du ſang, de la chair de pourceau, & de tout ce qui n’eſt pas tué en proferant le nom de Dieu, il vous eſt deffendu de manger des animaux eſtouffez, eſtranglez, aſſommez, precipitez, qui ſe ſont tuez heurtant l’un contre l’autre, & ceux que les animaux auront tuez, ſi vous ne les trouvez avoir encore vie pour les ſaigner en proferant le nom de Dieu. Vous ne mangerez pas des animaux ſacrifiez aux Idoles : Ne conſultez pas les Devins ny le ſort, c’eſt un grand peché ; le jour viendra[2] que ceux qui ont abandonné voſtre loy ſeront deſeſperez, n’ayez pas peur d’eux, & me craignez, le jour viendra que j’accompliray voſtre loy, & que ma grace ſera abondamment ſur vous, la loy de ſalut eſt la loy que je vous veux donner. ſi quelqu’un eſt en neceſſité & mange de ce qui vous eſt deffendu ſans volonté de pecher, Dieu luy ſera clement & miſericordieux. Ils te demanderont ce qui leur eſt permis de manger, dis leur, il eſt permis de manger de toutes ſortes d’animaux qui ne, ſont pas immondes & de tout cc qui vous a eſté enſeigné de la part de Dieu touchant les animaux qui ont eſté bleſſez des lyons & des chiens, mangez des-animaux qu’ils vous auront pris, & vous ſouvenez de Dieu en les ſaignant, craignez Dieu, il eſt exact à faire compte ; aujourd’huy il vous eſt permis de manger de ce qui n’eſt pas immonde, & des viandes de ceux qui ſçavent la loy eſcrite[3], leur viande vous eſt permiſe & la voſtre leur eſt permiſe, Il vous eſt permis d’eſpouſer les filles & les femmes de libre condition qui ſont de voſtre Religion, & les, filles & les femmes de libre condition de ceux qui ſçavent la loy eſcrite en leur donnant leur dot avec civilité, ne commettez point de concubinage ny point d’adultere avec elleſu, ny ſecretement ; ny publiquement, les bonnes œuvres que fera celuy qui reniera voſtre loy ſeront inutiles, il ſera au jour du Jugement au nombre des gens perdus. O vous qui croyez en Dieu, lors que vous voudrez faire vos oraiſons, lavez voſtre viſage, vos deux mains juſques au coude, & paſſez la main ſur voſtre teſte, & ſur vos pieds juſques aux talons ; ſi vous eſtes pollus, purifiez-vous, ſi vous eſtes malade ou en voyage, ou que vous veniez de deſcharger voſtre ventre, ou que vous ayez cognu vos femmes, & que vous ne trouviez point d’eau pour vous laver, mettez la main ſur le ſable, paſſez la ſur voſtre viſage, et vous en eſſuyez lez deux mains. Dieu ne vous ordonne rien de faſcheux, mais ils veut que vous ſoyez nets & veut accomplir ſa grace ſur vous, peut-eſtre que vous l’en remercierez. O vous qui croyez en Dieu, ſouvenez-vous de ſa grace et de la promeſſe qu’il vous a faite lors que vous avez dit, nous avons oüy & obey, craignez le. Il ſçait tout & il eſt en vos cœurs. O vous qui croyez en Dieu, obeïſſez à ſes commandemens & ſoyez veritables en vos tesmoignages, prenez garde que quelque perſonne ne vous faſſe offenſer Dieu en vous détournant de ce qui eſt juſte, rendez juſtice à tout le monde, ſa crainte vous y convie, ayez là devant les yeux, il ſçait tout ce que vous faites, il a promis ſa grace, & de grandes recompenſes aux vray-croyans qui feront de bonnes œuvres en ce monde, & a preparé l’Enfer pour chaſtier les infidelles. O Vous qui croyez en Dieu, ſouvenez vous de la grace qu’il vous a faite lors que quelques perſonnes vouloient eſtendre les mains ſur vous[4], & comme il vous a delivré de leur malice, craignez-le, tous les vray-croyans ſe doivent reſigner en ſa volonté, Dieu a receu la promeſſe des enfans d’lſraël d’obſerver ſes commandemens, il a eſtably douze chefs entr’eux, & leur a dit. Je ſeray avec vous lors que vous ſerez vos oraiſons, lors que vous payerez les decimes, que vous croyrez aux Prophetes, que vous les deffendrez, & que vous me preſterez quelque aumosnes je couvriray vos pechez, & vous feray entrer dans le Paradis où coulent pluſieurs fleuves, & celuy d’entre vous qui ſera infidelle, ſera entierement dévoyé du droit chemin. Lors qu’ils ont contrevenu a ce qu’ils avoient promis nous leur avons donné noſtre malediction & avonſr endurcy leur cœur, ils ont alteré les paroles de l’eſcriture, & ont abjuré ce qu’ils avoient approuvé. Tu ne cognoiſtras pas ceux qui ſeront traiſtres, excepté fort peu d’entr’eux, pardonne leur, & t’éloigne d’eux, Dieu ayme ceux qui font bien., Nous avons auſſi receu les promeſſes de ceux qui ſe diſent Chreſtiens, mais ils ont oublié ce qu’ils avoient promis, mais ils ont oublié ce qui leur a eſté enſeigné, & avons jetté entr’eux l’inimitié & la hayne juſques au jour du Jugement. Ce jour Dieu leur fera cognoiſtre tout ce qu’ils auront fait pour les chaſtier. O vous qui ſçavez la loy eſcrite, noſtre Prophete[5] eſt venu pour mettre en evidence pluſieurs choſes de l’eſcriture que vous celez, il laiſſe encore dans le ſilence pluſieurs choſes qu’il n’eſt pas temps de manifeſter. Dieu vous a envoyé un livre plein de lumiere pour conduire au chemin de ſalut ceux qui l’ayment, pour les ſortir des tenebres, & par ſa grace ſpeciale les conduire au chemin, de ſalut. Certainement celuy qui dit que le Meſſie Fils de Marie eſt Dieu, eſt un impie ; dis-luy, qui peut empeſcher Dieu d’exterminer le Meſſie & ſa Mere & tout ce qui eſt en la Terre quand bon luy ſemblera ? Dieu eſt Roy du Ciel et de la Terre, il crée entr’eux ce que bon luy ſemble, il eſt tout Puiſſant. Les Juifs & les Chreſtiens ont dit, nous ſommes enfans de Dieu & ſes bien-aymez ; Dis leur, Dieu ne vous chaſtiera-il pas de vos pechez ? Certainement vous eſtes hommes, celuy qui vous a creés pardonne & chaſtie qui bon luy ſemble, il eſt Roy de tout ce qui au Ciel & en la Terre, & de tout ce qui eſt entr’eux, il eſt le refuge des gens de bien. O vous qui avez la cognoiſſance de la loy eſcrite. Le Prophete Apoſtre de Dieu eſt venu pour vous inſtruire en un temps qu’il n’y avoit point d’autre Prophete en terre que luy, dites-vous que perſonne ne vous preſche les tourmens de l’Enfer. Certainement on vous prefche aujourd’huy la parole de Dieu, les tourmens de l’Enfer, & la toute Puiſſance de ſa divine Majeſté. ſouviens toy de ce que Moïſe a dit à ſon peuple. O peuple penſez à la grace que Dieu vous a faite, il a esleu d’entre vous les Prophetes et les Rois, il vous a donné ce qu’il n’a donné à perſonne du monde ; entrez en la Terre ſainte comme Dieu l’a commandé, ne tournez pas le dos à vos ennemis, autrement vous ſerez au nombre des gens perdus ; ils ont reſpondu ; ô Moiſe, il y a des Geans & des Tyrans en la Terre ſainte, nous n’y entrerons pas qu’ils n’en ſoient ſortis, s’ils en ſortent, nous y entrerons ; Alors deux hommes de ceux qui eſtoient en la grace de Dieu leur dirent, entrez à la porte & combattez contr’eux, vous ſerez victorieux, confiez vous en Dieu ſi vous croyez en ſa loy ; ils ont dit, ô Moïſe, nous n’y entrerons pas tant & ſi longuement que ces tyrans y habiteront, va les combattre avec ton ſeigneur, nous attendrons icy ; Alors Moïſe a dit, ſeigneur je ne diſpoſe que de ma perſonne & de celle de mon frere, ſepare nous de ce rneſchans peuple, le ſeigneur luy a dit, l’entrée de la Terre ſainte eſt deffenduë à ce peuple, ils chemineront quarante ans ſur la terre dans la confuſion avec eſtonnement, ne t’afflige pas des déportemens des meſchans, enſeigne leur l’hiſtoire des enfans d’Adam qu’ils ont fait leurs ſacrifices, que le ſacrifice de l’un a zeſté agreé, & que celuy de l’autre ne l’a pas eſté, il a par envie menacé ſon frere de le tuer, ſon frere luy a dit, Dieu reçoit les ſacrifices & les holocauſtes de ceux qui ont la crainte devant les yeux, certainement ſi tu eſtends ta main pour me tuer, je n’eſtendray pas la mienne pour te mal faire, j’ay peur du ſeigneur de l’univers, ſi tu te charge du meurtre de ma perſonne avec tes pechez paſſez, tu iras en Enfer ou ſeront chaſtiez les injuſtes : Le meurtre de ſon frere luy a ſemblé facile & avantageux, il l’a tué, & eſt au nombre des gens perdus ; Dieu a envoyé un Corbeau qui a fait une foſſe en terre, & luy a montré la façon d’enſevelir le corps de ſon frere ; Alors il dit, plût à Dieu que j’euſſe eſté foible & impuiſſant, que ne ſuis-je ſemblable à ce corbeau ? il faut enſevelir le corps de mon frere, & a eſté repentant de ſa faute à cauſe de ce meurtre nous avons ordonné aux enfans d’Iſraël, que celuy qui tuëra une perſonne innocente, ſera puny comme s’il avoit tué tout le monde, & celuy qui luy donnera la vie ſera recompenſe comme s’il avoit donné la vie à tout le monde. Mes Prophetes ſont venus aux enfans d’Iſraël, ils leur ont enſeigné mes commandemens, & fait voir des miracles, neantmoins pluſieurs d’entr’eux ont eſté deſobeïſſans, la punition de ceux qui contrarient à la volonte de Dieu, à celle de ſon Prophete, &qui font leurs efforts pour ſalir la terre, eſt, d’eſtre tuez, pendus, d’avoir le pied droict, & la main gauche, ou la main droite, & le pied gauche coupez, & d’eſtre exterminez de deſſus la terre, ils auront en ce monde la honte ſur le front, & reſſentiront en l’autre de grands tourmens, excepté ceux qui ſe ſeront convertis avant leur mort, & qui auront cognu que Dieu eſt clement & miſericordieux. O vous qui croyez, craignez Dieu, combattez pour ſa loy, vous ſerez peut-eſtre bien-heureux. Tous les treſors du monde ne pourront pas racheter les infidelles au jour du Jugement, ils reſſentiront de tres-grandes peines, il ſouhaitteront de ſortir du feu d’Enfer, mais ils y demeureront eternellement. Coupez les mains à ceux & à celles qui deroberont, ils attirent ſur eux la colere du monde, & la punition que Dieu à preparée pour les meſchans. Celuy qui ſe convertira & fera de bonnes œuvres ſera pardonné, Dieu eſt clement & miſericordieux à ceux qui ſe convertiſſent. Ne ſçais tu pas que le Royaume des Cieux & de la Terre eſt Dieu ? qui chaſtie qui bon luy ſemble ? qu’il pardonne à qui bon luy ſemble ? & qu’il eſt tout Puiſſant : O Prophete ne t’afflige pas de voir courir à l’impieté ceux qui diſent de bouche, nous croyons, & n’ont point de foy dans leur cœur, n’y de ceux qui Judaïſent, & qui eſcoutent les menſonges de leurs Docteurs, pour les raconter aux autres ; ils alterent les paroles de l’ancien Teſtament, & diſent : ſi on vous a enſeigné ces preceptes vous les devez obſerver, ſi on ne vous les a pas enſeignez, prenez garde à vous. Ceux qui ſe ſervent du nom de Dieu pour eſmouvoir le peuple à ſedition ſont ſans foy, Dieu ne veut pas purifier leur cœur, ils auront en ce monde la honte ſur le front, & reſſentiront en l’autre de grands tourmens. Ils eſcoutent les blaſphemes, & mangent ce qui leur eſt deffendu ; s’ils viennent à toy, & ſe ſouſmettent à ton jugement, juge leur different avec equité, ne converſe pas avec eux, ils ne te pourrons pas faire mal ſi tu t’eſloigne de leur compagnie, ſi tu rends quelque jugement entr’eux juge avec equité, Dieu ayme ceux ; qui ſont juſtes : Comme ſe ſouſmettront-ils à ton jugement, veu qu’ils ont l’ancien Teſtament, qui contient les commandemens de Dieu ? ils n’executeront pas ton jugement, ny ne croiront pas en l’ancien Teſtament, dans lequel eſt guide du droict chemin, & une lumiere aux Prophetes pour juger des differens qui font entre les vray-croyans, entre les Juifs, leurs Docteurs, & leurs Preſtres, qui étudient l’eſcriture, & qui sont teſmoins qu’elle contient la verité. N’ayez pas peur du monde ayez peur de moy, ne vendez ny n’eſchangez mes commandemens pour aucun prix ; Ceux qui ne jugent pas conformement à la loy de Dieu ſont infidelles, nous avons ordonné le Talion, l’homme pour l’homme, l’œil pour l’œil, le nez pour le nez, l’oreille pour l’oreille, la dent pour la dent, bleſſure pour bleſſure, celuy qui l’obſervera fera bien ; & ceux qui ne jugeront pas conformement à la loy de Dieu ſeront injuſtes. Nous avons envoyé Jeſus Fils de Marie apres pluſieurs Prophetes, il a confirmé les anciennes eſcritures, nous luy avons donné l’Evangile pleine de lumiere pour conduire le peuple au droict chemin, avec la confirmation de l’ancien Teſtament, guide & inſtruction pour les gens de bien. Ceux qui ſuivent l’Evangile doivent juger comme il eſt ordonné dans l’Evangile, ceux qui ne jugent pas conformement à ce que Dieu leur a enſeigné ſont deſobeïſſans à ſa divine Majeſté, Nous t’avons envoyé le livre qui contient la verité, & qui confirme les anciennes eſcritures, juge les differens qui arriveront entre le peuple de la façon que je t’ay inſpiré, & ne ſuy pas l’appetit des perſonnes qui abjureront la verité que je t’ay enſeignée. Nous vous avons enſeigné à tous une loy & une voye aſſurée pour vous conduire au chemin de ſalut, vous ſeriez tous d’une meſme Religion ; ſi Dieu l’avoit voulu, il en a ainſi usé pour vous eſprouver, faites bien, & ſçachez que vous ſerez tous aſſemblez devant luy, & qu’il reſoudra les doutes qui ſont entre vous. ſi tu juge les differens qui ſont entr’eux, juge conformement à ce qui t’a eſté inſpiré, & ne ſuy pas leurs appetits, prens garde qu’ils ne te dévoyent, & ne te faſſent douter de pluſieurs choſes que Dieu t’a enſeignez, s’ils deſobeïſſent à ſes commandemens, ſçache qu’il les punira rudement à cauſe de l’enormité de leurs crimes. La plus grande partie du monde eſt impie, ayment-ils le jugement des ignorans ? Quel meilleur Juge y a t’il pour les bons que Dieu ? O vous qui croyez n’obeïſſez pas aux Juifs ny aux Chreſtiens, ils obeïſſent les uns aux autres dans leur impieté, celuy qui leur obeïra, ſera ſemblable à eux, Dieu ne conduit pas les iujuſtes. Tu vois comme ceux qui ſont foibles en leur foy accourent à eux, & diſent qu’ils ont peur que le temps ne change, mais Dieu donnera advantage & victoire à ſon Prophete, & ſe repentiront d’avoir celé dans leurs ames les miracles de ſa divine Majeſté. Que diront pour, excuſe ceux qui avoient juré par le nom de Dieu d’obſerver exactement leur Religion, & d’eſtre avec vous ? Les bonnes œuvres qu’ils feront leur ſeront inutiles, ils ſeront au nombre des gens perdus. O vous qui croyez ſi vous quittez voſtre foy, Dieu mettra d’autres perſonnes en voſtre place qui l’aymeront & qu’il aymera, & ce à voſtre grande ignominie[6], & advantage des infidelles convertis, qui combatrons ſans peur pour ſa loy : Ainſi Dieu donne ſa grace à qui bon luy ſemble, il eſt liberal & ſçait tout. Certainement vous devez obeyr à Dieu, & à ſon Prophete ſon Apoſtre, ceux qui croyent : en Dieu, ceux qui ſont leurs prieres au temps ordonné, ceux qui payent les decimes, ceux qui ſont en la protection de Dieu & de ſon Prophete, ſeront aymez de ſa divine Majeſté, & ſeront victorieux. O Vous qui eſtes vray-croyans, n’obeïſſez pas à ceux qui le moquent de voſtre Religion, qui ont la cognoiſſance de la loy eſcrite ; n’obeïſſez pas aux infidelles, & craignez Dieu ſi vous eſte gens de bien ; n’obeïſſez pas à ceux qui ſe moquent de vos oraiſons, c’eſt le fait de ceux qui ne ſont pas ſages. O vous qui avez cognoiſſance de la loy eſcrite, ne m’abhorrerez vous pas ſi je ne crois pas en Dieu, en ce qu’il m’a inſpiré, & en ce qui a inſpiré à ceux qui m’ont precedé ? la plus grande partie d’entre vous ſont des meſchans. Dis leur, vous ay-je enſeigné à faire mal lors que je vous ay preſché les effets de la miſericorde de Dieu ? Ceux qu’il maudit, ceux contre qui il eſt courroucé, ceux qu’il a metamorphosé en ſinges & pourceaux, & qui ont adoré les Idoles ſeront confinez dedans le feu d’Enfer, ils ſont dans un tres-mauvais chemin ; lors qu’ils viendront à toy, ils diſent qu’ils croyent en la loy de Dieu, ils entreront chez toy avec impieté, & en ſortiront de meſme façon, mais Dieu ſçait ce qu’ils couvent en leur cœur ; tu verras pluſieurs d’entr’eux embraſſer le paganiſme, ſuivre le menſonge, manger ce qui leur eſt deffendu, & ce pour déplaire à leurs Docteurs & à leur Preſtres qui leur ont deffendu de dire des menſonges & de manger des viandes qui ſont immondes. Les Juifs ont dit, la main de Dieu eſt fermée ; Au contraire, c’eſt leur main qui eſt fermée, & ſeront maudits à cauſe de leurs diſcours, certainement les mains de Dieu ſont ouvertes, & fait du bien à qui bon luy ſemble ; pluſieurs d’entr’eux alterent ce qui eſt dans l’eſcriture par impieté & par deſobeïſſance, mais nous avons jetté entr’eux le haine & l’horreur juſques au jour du Jugement, Dieu a eſteint le feu qu’ils avoient allumé pour faire le guerre aux gens de bien, ils s’efforcent de ſalir la terre, mais Dieu n’ayme pas ceux qui cauſent le deſordre, il pardonne les pechez à y ceux qui ſçavent l’eſcriture, qui croyent en ſa loy, & qui fuyent l’impieté, ils entreront dans le Paradis qui eſt plein de delices. Ils ont l’ancien Teſtament, l’Evangile, & toutes les eſcritures, ils ont eu abondance de toute ſorte de biens neantmoins pluſieurs ont deſobey aux commandemens de Dieu. O Prophete, preſche ce que Dieu t’a enſeigné, ſoit que tu le preſche, ou que tu ne le preſche pas, il te gardera de la malice des hommes, il n’ayme pas les infidelles. O vous qui ſçavez la loy eſcrite vous ſerez ſans merite ſi vous n’obſervez pas l’ancien Teſtament, l’Evangile, & les eſcritures que Dieu vous a envoyez. Pluſieurs d’entr’eux alterent par impieté & par ignorance ce qui eſt contenu dans l’eſcriture, ne t’afflige pas des actions des impies. Les Juifs, les Samaritains, les Chreſtiens, tous ceux qui auront crû en Dieu, à la Reſurection des morts, &, qui auront fait de bonnes œuvres, ſeront : exempts d’affliction[7], il n’y a rien à craindre pour eux au jour du Jugement. Nous avons receu la promeſſe des enfans d’Israël de croire en nos Prophetes & en nos Apoſtres; neantmoins ils en ont dementy un bon nombre, & ont tué ceux qui n’ont pas voulu ſuivre leurs appetits, ils ont crû, qu’ils n’y avoit point de punition pour leurs crimes, ils, ſont devenus ſourds & aveugles ; aprés ce, Dieu leur a pardonné, neantmoins ils ſont retournez en leur peché, & ſont encore devenus ſourds & aveugles, Dieu voit tous leurs deportemens. Certainement ceux qui diſent que le Meſſie Fils de Marie eſt Dieu ſont des impies, le Meſſie a commandé aux enfans d’Israël d’adorer Dieu ſon ſeigneur & le leur, l’entrée du Paradis eſt deffenduë à celuy qui dira que Dieu a un compagnon esgal à luy, l’Enfer ſera ſa demeure, & les injuſtes n’auront perſonne qui les protege au jour du Jugement Ceux qui diſent qu’il y a trois Dieux ſont des impies, il n’y a qu’un ſeul Dieu, s’ils ne deſiſtent, de tenir tels diſcours, ils ſeront bruslez dedans le feu d’Enfer ; s’ils ſe convertiſſent & demandent pardon à Dieu, il leur ſera clement & miſericordieux Le Meſſie Fils de Marie eſt Prophete & Apoſtre de Dieu, ſemblable aux Prophetes qui ſont venus auparavant luy, ſa Mere eſt ſainte, & ont tous deux beu & mangé, Conſidere comme je manifeſte mon unité aux infidelles, comme ils blaſphement, & comme ils s’éloignent de la verité, dis leur, Adorez-vous au lieu de Dieu ce qui ne vous peut faire ny bien ny mal ? Dieu entend tout & ſçait tout. O vous qui avez cognoiſſance de la loy eſcrite, parlez de voſtre Religion avec reſpect, & ne ſuivez pas les appetits de ceux qui ſont devoyés, & qui ſont entrez dans le mauvais chemin ; Les infidelles ont eſté maudits par la langue de David & par celle du Meſſie Fils de Marie, à cauſe de leur deſobeïſſance, ils ne s’abſtiennent pas des choſes qui ne ſont pas approuvés, ils lés font & les veulent faire par opiniaſtreté, tu verra un grand nombre des habitans de la Meque ſe ranger de leur coſté, à cauſe du peché qu’ils couvent en leurs ames, aſſurément Dieu ſe courroucera contr’eux, & ſeront eternellement confinez dans les tourmens de l’Enfer ; s’ils croyoient en Dieu, en ſon Prophete & aux eſcritures, ils n’obeïroient pas aux infidelles, mais pluſieurs d’entr’eux ſont des impies. Tu trouveras que les Juifs & les habitans de la Meque qui croyent en pluſieurs Dieux ſont tres-grands ennemis des fidelles, & que les Chreſtiens ont une grande inclination & amitié pour les vray-croyans parce qu’ils ont des Preſtres & des Religieux qui ſont humbles, ils ont les yeux pleins de larmes lors qu’ils entendent parler de la doctrine que Dieu t’as inſpiré, à cauſe de la cognoiſſance, qu’ils ont de la verité, & diſent Seigneur, Nous croyons en ta loy, eſcrits-nous au nombre de ceux qui profeſſent ton unité, qui nous empeſche de croire en Dieu ? & à la verité qui nous eſté enſeignée ? nous ſouhaitons avec paſſion, ô Seigneur d’eſtre au nombre des juſtes ; Dieu exaucera leur priere & les pardonnera, il leur ouvrira la porte du Paradis où eſt la recompenſe des gens de bien, & les infidelles ſeront habitans des abiſmes de l’Enfer. O vous qui eſtes vray-croyans, ne deffendez pas de manger de ce que Dieu à permis de manger, n’offenſez pas Dieu, il n’ayme pas ceux qui l’offenſent, mangez des viandes qu’il vous a permis de manger, & ayez ſa crainte devant les yeux, il ne vous chaſtiera pas de ce que vous aurez dit à la volée contraire à voſtre foy ſans deſſein de l’offenſer, mais il vous chaſtiera de vos ſermens, ſi vous ne les obſervez pas, la ſatisfaction d’un ſerment non accomply eſt de donner à manger à dix pauvres de voſtre Religion & de les veſtir, ou de donner la liberté à un eſclave vray-croyant, vceluy qui n’aura pas les moyens de ce faire, jeuſnera trois jours conſecutifs, telle eſt la ſatisfaction d’un ſerment non accomply, gardez exactement voſtre foy, ainſi Dieu vous enſeigne ſes commandemens, peut-eſtre que vous l’en remercierez o vous qui croyez en Dieu, le vin, les jeux de hazard, les idoles, les ſorts, & les devinations ſont ſaletez & ordures du faict du Diable, eſloignez vous de luy, peut-eſtre vous ſerez gens de bien ; le Diable veut mettre entire vous la, haine & l’horreur par le vin & les jeux de hazard. Pour vous empeſcher d’avoir ſouvenance de Dieu, & de le prier, quittez le vin & les jeux de hazard, obeïſſez à Dieu & à ſon Prophete ſon Apoſtre : & prenez garde à vous : Si vous deſobeïſſez à Dieu, ſçachez que le Prophete n’eſt obligé que de preſcher publiquement la parole de ſa divine Majeſté, les vray-croyans & les gens de bien n’ont pas offenſé Dieu de boire du vin, & de jouer aux jeux de hazard avant que la deffenſe en fut faite, ils s’en abſtiendront à l’advenir & feront une bonne œuvre, Dieu ayme ceux qui ſont bien. O vous qui croyez, Dieu vous eſprouve par une choſe, à ſçavoir par la chaſſe, ſoit que vous preniez le gibier avec les mains ou à courſe de cheval, pour cognoiſtre ceux d’entre vous qui les craignent, & qui croyant en ſa loy, celuy qui l’offenſera ſera rudement chaſtié. O vous qui croyez ne tuez point de gibier pendant le temps que vous ferez le pelerinage de la Meque, celuy qui en tuera de propos deliberé, ſera jugé comme s’il avoit tué le beſtail de ſon prochain, il ſera jugé par un d’entre vous, & ſera condamné de faire un preſent au Temple de la Meque, ou de donner à manger aux pauvres, ou de jeuſner, ou de faire quelque choſe ſemblable pour expiation de ſa faute; s’il en a le repentir dans ſon ame Dieu luy pardonnera le paſſé, s’il retourne en ſon peché; Dieu ſe vangera de luy, il eſt tout·Puiſſant & vindicatif. Il vous eſt permis de peſcher & de manger du poiſſon pendant: voſtre pelerinage, mais la chaſſe de terre vous eſt: abſolument deffenduë en ce voyage, craignez Dieu, vous ſerez tous un jour aſſemblez devant luy pour eſtre jugez, il a ordonné le mois du pelerinege, il a eſtably le Temple de la Meque pour la devotion du peuple, & à deffendu de donner empeſchement à ceux qui y portent des preſens, & à ceux qui prennent des coliers[8], afin que vous appreniez à cognoiſtre qu’l ſçait tout ce qui eſt au Ciel & en la terre, & qu’il eſt tout-Puiſſant ; ſçachez qu’il eſt grief en ſes chaſtiemens, & qu’il eſt clement & miſericordieux ; le Prophete n’eſt obligé qu’à preſcher ſes commandemens, il ſçait tout ce que vous cachez en vos cœurs, & tout ce que vous manifeſtez; le mal ne ſe doit pas égaler au bien encore qu’il vous ſoit agreable. O vous qui eſtes ſages, ayez la crainte de Dieu devant les yeux, vous ſerez peut-eſtre bien-heureux. O vous qui croyez, ne demandez pas d’avoir la cognoiſſance de toutes choſes, vous vous ferez tort à. vous meſmes, ne ſoyez pas curieux de ſçavoir en quel temps l’Alcoran a eſté envoyé du Ciel, Dieu vous pardonne voſtre curioſité paſſée, ceux qui ont eſté auparavant vous ont eu ſemblable curioſité, & ont eſté au nombre des infidelles. Dieu n’a rien ordonné touchant la femelle du chameau qui à l’oreille fenduë[9], ny celle qui eſt en liberté des champs, ny touchant la brebis qui fait ſept agneaux, ny touchant le chameau dusquel ſont iſſus dix chameaux, mais les impies controuvent des blaſphemes, contre ſa divine Majeſté, & ne ſont pas ſages, lors qu’on leur a dit, venez & obſervez ce que Dieu a enſeigné à ſon Prophete, ils ont reſpondu qu’il leur ſuffit d’obſerver ce que leurs peres ont obſervé, encore que leurs, peres fuſſent ignorans & devoyez. O vous qui croyez, ayez ſoin de vous meſmes, ceux qui ſe dévoyent ne vous feront point de mal ſi vous ſuivez le droict chemin, vous ſerez tous aſſemblez devant Dieu, il vous manifeſtera toutes vos œuvres, & vous recompenſera ſelon vos merites. O vous qui croyez vous ferez voſtre teſtament lors que vous approcherez de la mort, & prendrez deux teſmoins de voſtre Religion qui ſoient gens de bien, ſi vous eſtes en voyage & que le mal vous ſurprenne, vous prendrez deux teſmoins tels qu’ils ſe rencontreront pour ſervir à voſtre teſtament, & leur direz voſtre volonté apres avoir fait voſtre priere. Si vous doutez de leur probité, vous les ferez jurer d’eſtre fidelles en leurs teſmoignages, & de ne ſe pas laiſſer corrompre par vos parens. Ne celez pas voſtre teſmoignage, autrement vous ſerez au nombre des pecheurs ; ſi vous cognoiſſez que ces deux teſmoins, ayent erré en leur teſmoignage, vous prendrez deux autres perſonnes en leur place encore qu’elles ayent part en voſtre ſucceſſion, & les ferez jurer d’eſtre plus veritables en leurs deſpoſitions que les autres deux, autrement ils offenſeront Dieu, & ſeront au nombre des injuſtes ; Il eſt plus à propos de dire la verité, que d’avoir peur que voſtre menſonge ſe découvre, craignez Dieu & eſcoutez ce qu’il commande, il ne conduit pas ceux qui luy deſobeiſſent ; Il aſſemblera un jour les Prophetes & les Apoſtres, & leur dira, qu’avez vous reſpondu lors qu’on vous a interrogé de mon unité ? ils diront, Seigneur nous ſommes des ignorans, tu és ſeul qui ſait tout ; Il dira à Jeſus, ô Jeſus Fils de Marie, ſouviens toy de la grace que je t’ay faite & à ta Mere, je t’ay fortifié par le Saint Eſprit, tu as parlé dans le berceau comme un homme de quarante à cinquante ans, je t’ay enſeigné l’eſcriture & la ſcience, l’ancien Teſtament & l’Evangile, tu as fait de terre la figure d’un oyſeau, tu as ſoufflé contr’elle, & incontinent par ma permiſſion elle a eſté oyſeau & a volé, tu as guery les aveugles nez & les ladres, tu as reſſuſcité les morts, je t’ay delivré des enfans d’Israël, lors que tu leur as preſché mes commandemens, & que tu as, fait des miracles que les impies diſoient eſtre magie & enchantement ; Souviens-toy comme tu as ordonné à tes Apoſtres de croire en moy, & d’obeyr à mon Prophete, & comme ils ont dit, nous croyons en un ſeul Dieu, ſois témoin que nous ſommes entierement reſignez à la volonté de Dieu. ſouviens toy que les Apoſtes ont dit[10], O Jeſus Fils de Marie, ton Seigneur nous pourroit-il envoyer du Ciel une table couverte de mets pour nous raſſaſier : Jeſus leur a reſpondu, craignez Dieu ſi vous croyez en ſa loy, ils ont dit, nous avons appetit & deſirons manger de la viande du Ciel pour le repos de noſtre cœur, & pour cognoiſtre ſi tu nous dis la verité, de laquelle nous ſerons teſmoins ; Alors il dit, ô Dieu mon Seigneur, faits deſcendre ſur nous du Ciel une table couverte de viande, ce jour ſera celebré par nous & par ceux qui viendront apres nous, ce ſera une marque de ta toute Puiſſance, enrichy nous de ta grace, tu poſſedes toute ſorte de treſors ; Dieu luy dit, je feray deſcendre du ciel les mets que tu demandes, & celuy qui ſera impie ſera puny par des tourmens que perſonne n’a encore ſouffert. Il dira au jour du Jugement, ô Jeſus Fils de Marie, as tu ordonné au peuple d’adorer toy & ta mere comme deux Dieux ? Jeſus reſpondra, loüe ſoit ton nom, je me garderay de dire ce qui n’eſt pas, tu ſçais ſi je l’ay dit, tu ſçais tout, tu ſçais ce qui eſt en mon ame, & je ne ſçais pas ce qui eſt en toy, je n’ay dit que ce que tu m’as commandé de dire, à ſçavoir, adorez Dieu voſtre Seigneur, & le mien, j’en ſuis teſmoin du temps que j’ay eſté dans le monde, depuis que tu m’as fait mourir, tu as obſervé les deportemens du peuple, tu vois tout, ſi tu chaſtie les hommes ils ſont tes creatures ; ſi tu leur pardonne, tu es tout-Puiſſant & Sage, Alors Dieu dira, Aujourd’huy les bonnes oeuvres utiles aux gens de bien, ils entreront dans le Paradis où coulent pluſieurs fleuves, ils y demeureront eternellement avec ma grace, dans une tres-grande felicité. Le royaume des Cieux & de la terre eſt à Dieu, il eſt tout-Puiſſant.

  1. Les anciens Arabes mettoient à leur col des feuilles & des branches d’arbres par devotion, en façon de colier, comme font les païſans des herbes de S. Jean en pluſieurs lieux de France. Voy kitab el tenoir.
  2. Voy Gelaldin.
  3. Ce ſont les Juifs et les Chreſtiens.
  4. C'est Coreis, ennemy de Mahomet.
  5. C’eſt Mahomet.
  6. Voy Gelaldin.
  7. Voy Kitab el tenoir.
  8. Les anciens Arabes ſe mettoient au col des feuilles d’arbre par devotion, lors qu’il arrivoient à la Meque. Voy kitab el tenoir.
  9. Ce ſont des ceremonies des anciens Arabes que Mahomet abjure. Voy Kitab el tenoir ;
  10. O Mahomet.