L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Traduction d’
Antoine de Sommaville (p. 119-141).



LE CHAPITRE DES GRATIFICATIONS,
contenant cent ſoixante et quinze verſets,
eſcrit à Medine.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux.[1] Loüange ſoit à Dieu Createur du Ciel et de la Terre, des tenebres et de la lumiere, ceux qui ne croyent pas en leur Seigneur sont devoyez. C'eſt luy qui vous a creé du limon de la terre, & a ordonné un temps prefix pour voſtre mort, & pour voſtre reſurrection, neantmoins vous en doutez, il eſt Dieu au Ciel et en la Terre, il ſçait le ſecret de vos cœurs, & tout ce que vous manifestez, il ſçait que ſes commandemens ont eſtez enseignez (aux habitans de la Meque) & qu'ils ont abjurez, ils ont impugné la verité cognuë, mais ils ſeront chaſtiez du meſpris qu'ils en ont fait. Ne conſiderent-ils pas combien nous avons exterminé de peuple aux ſiecles paſſez, nous leur avons donné des lieux pour habiter[2] plus forts et plus ſpacieux que ceux que vous habitez, nous leur avons envoyé abondance de pluye, nous avons fait couler les fontaines aux lieux de leur habitation ; apres ce, nous les avons exterminé à cauſe de leur peché, & avons eſtably en leur place un peuple nouveau. Nous t'avons envoyé l’eſcriture eſcrite en velin, les infidelles l'ont maniée avec leurs mains, néantmoins ils ont dit que ce n'eſt que ſortilege evident & un enchantement, qu'ils n'y croiront pas s'ils ne voyent deſcendre un Ange qui là confirme. Si nous leur avions envoyé un Ange ils auroient eſté exterminez par ſa preſence, où nous l'uſſions envoyé ſous la figure d'un homme ſemblable à eux & veſtu comme eux. Ils ſe ſont mocqués des Prophetcs & des Apoſtres qui t'ont precedez, la mocquerie eſt tombée ſur ceux qui les ont meſprisez ; Dis leur, cheminez par le monde, & considerez qu'elle eſt la fin de ceux qui abjurent la loy de Dieu, dis leur, à qui eſt tout ce qui eſt au Ciel & en la Terre ? il eſt à Dieu, il veut employer ſa miſericorde pour vous ſauver, ſans doute il vous aſſemblera tous au jour du Jugement ; neantmoins les infidelles ne croyent pas en ſon unité, ils ne conſiderent pas que tout ce qui ſe meut de nuit & de jour, & que tout ce qui eſt au monde eſt à ſa divine Majeſté, il entend tout & ſçait tout, dis leur, demandez vous autre protection que celle de Dieu tout-Puiſſant, Createur du Ciel et de la Terre ? il nourrit toute choſe, & rien ne le nourrit; j'ay receu commandement d'embraſſer le premier la loy de ſalut. Ne ſoyez pas au nombre des infidelles, je crains de deſobeyr à mon Seigneur, & apprehende les tourmens preparez pour les meſchans au jour du Jugement, celuy qui s’en délivrera joüyra de la grace de Dieu ; qui eſt la supreme felicité : Si Dieu vous veut punir, perſonne ne vous délivrera de ſa punition, s’il veut vous ſaire du bien, il eſt tout-Puiſſant, il eſt touſjours victorieux, & a rout pouvoir ſur ſes creatures, il eſt tres-Sage, & ſçait tout. Dis leur, quel meilleur teſmoignage y a-t’il au monde que le teſmoignage de Dieu ? Dis leur, il ſera teſmoin entre vous & moy qu’il m’a inſpirê l’Alcoran pour vous iniſtruire ; celuy d’entre vous qui le comprendra, dira-t’il qu’il y a un Dieu autre que Dieu, je ne diray pas cela, il n’y a qu’un ſeul Dieu, & ſuis innocent du peché que vous ſaites de l’aſſocier avec un compagnon eſgal à luy : Pluſieurs de ceux qui ont la cognoiſſance de la loy eſcrite cognoiſſent la verité de l’Alcoran, leurs enſans la cognoiſſent auſſi, mais ceux qui ont abandonné leurs ames ne croiront pas en Dieu ; Qui eſt plus injuſte que celuy qui blaſpheme contre Dieu & contre ſes commandemens ? Certainement les meſchans ſeront malheureux je les aſſembleray tous, & leur diray, où ſont ces Dieux que vous avez aſſocié avec Dieu ? ils n’auront point d’autre excuſe que de dire. Par Dieu, Seigneur nous n’avons pas eſté au nombre des idolatres ; Considere comme ils mentiront ; & comme ils deſadvoüeront leurs blaſphemes ; Il y a des perſonnes entr’eux qui t’eſcoutent, nous avons endurcy leur cœur, ils ne comprendront pas (l’Alcoran) parce que leurs oreilles ſont bouchees ; quand ils entendroient raconter tous les miracles du monde, & qu’ils les verroient de leurs yeux, ils ne croiront pas qu’ils n’ayent diſputé contre toy. Les impies diſent que l’Alcoran n’eſt que menſonge & ſable de l’antiquité , ils deffendenr au peuple d’y croire, & le meſpriſent ; certainement ils perdent leurs ames, & ne le cognoiſſent pas, tu verras lors qu’ils ſeront arreſtez dedans le ſeu d’Enſer qu’ils dironr ? plût à Dieu que je puiſſe retourner au monde, j’obeirois aux commandemens de ſa divine Majeſté, & ſerois au nombre des vray-croyans : Ils ont ſçeu la verité, mais ils l’ont celée, s’ils retournoienr au monde ils retourneroient en leur impieté, ils ſont des menteurs: Ils diſent qu’il n’y a point d’autre vie que la vie du monde, qu’il n’y a point de reſurrection, Lors qu’ils ſeront devant Dieu ils recognoiſtront leurs erreurs, il leur ſera ſentir les chaſtimens deubs à leurs blaſphemes. Ceux qui ne croyenr pas en la Reſurrection ſont gens perdus, ils auront regret de leurs pechez lors que l’heure de la mort les ſurprendra, ils porteront ſur le dos le ſardeau de leurs crimes, & advoüeront que la vie de ce monde n’eſt qu’abus & vanité, & que la vie de l’autre monde eſt remplie de ſelicité pour les gens de bien, neantmoins les meſchans ne ſe convertiſſenr pas[3] ! Je ſçay que tu ſeras faſché contre ceux qui diront qu`ils te veulent obeïr, & abjureront ta doctrine ? Ceux qui meſpriſent les commandemens de Dieu ſont des impies , ils ont dementy les Prophetes qui ſont venus auparavant toy ,·les Prophetes ont toleré leurs menſonges,·& ont patienté juſques à ce que nous les ayons exterminez, Dieu ne contrevient pas à ce qu’il promet ; Tu ſçais ce que les Prophetes ont predit, ſi les hommes t’abandonnent peux-tu ſouhaiter de demeurer en terre (pour les inſtruire)[4] & d’eſstre au Ciel en meſmetemps pour les ſaire paroiſtre des prodigcs (teſmoins de ta miſſion ;) ſi Dieu euſt voulu il les auroit tous aſſemblez au droict chemin, & n’auroient pas eſté au nombre des ignorans Certainement il exauce les prieres des gens de bien qui eſcoutent la parole, il fera reſſuſciter les morts, & les aſſemblera tous pour les recompenſer ſelon leurs merites. Ils ont dit, nous ne croyons pas au Prophete, s’il ne nous ſait paroiſtre quelque miracle de la part de ſon Seigneur, dis leur, Dieu vous a fait voir pluſieurs miracles, mais la plus grande partie d’entre vous ne les cognoiſſent pas, les animaux qui marchent ſur la terre, & les oyſeaux qui volent en l’air, ſont du nombre de ſes creatures : Nous n’avons rien oublié à eſcrire de ce qui eſt eſcrit dans le livre gardé au Ciel, les hommes ſeront tous un jour aſſemblez devant Dieu, ceux qui n’auront pas crû en ſa loy ſeront ſourds & muets, & habiteront dans les tenebres ; Dieu dévoye qui bon luy ſemble, & conduit au droict chemin qui bon luy ſemble, Dis leur, avez vous reſſenty la punition de Dieu ? avez vous eu cognoiſſance du jour du Jugement ? invoquerez-vous autre que Dieu ſi vous eſtes gens de bien ? Si vous l’implorez, il vous delivrera des maux que vous apprehendez, & s’il veut, vous abandonnerez les idoles que vous adorez avec les infidelles, nous avons envoyé nos Prophetes à ceux qui ont eſté auparavant vous, lors qu·ils les ont meſpriſez, nous leur avons envoyé des afflictions pour les faire convertir, ce qu’ils n’auroient·pas faict ſans les miſeres que nous leur avons envoyées, neantmoins leur cœurs s’eſt endurcy, le Diable leur a fait trouver la deſobeïſſance advantageuſe, &.ont oublié·ce·qu’on leur avoit enſeigné. Lors que nous leurs avons ouvert la porte du bonheur, ils s’en ſont rejoüis extraordinairement, & en ont eſté ingrats, mais ils ont eſtés chaſtiés lors qu’ils y penſoient le moins, ils ſe ſont deſeſperez, & ont eſté exterminez pour la plus grande gloire de Dieu Seigneurs de :l’univers, Dis leur, ſi Dieu vous rend ſourds, aveugles, & ignorans, quel Dieu autre que Dieu vous rendra la veüe, l’oüie & la ſcience ? Conſidere[5] comme je manifeſte mon unité, neantmoins ils ne la veulent pas croire ; dis leur, avez vous ſenty le fleau de Dieu ſecrettement ou publiquement ? Dieu en a-t’il condamné d’autres que les meſchans ? Il n’a envoyé les Prophetes & les Apoſtres que pour annoncer la félicite du Paradis & pour preſcher les tourmens de l’Enfer, celuy qui croira. & fera de bonnes œuvres ſera exempt de peur au jour du Jugement, & les infidelles ſeront chaſtiez à cauſe de leur des-obeïſſance. Dis leur, je ne vous dis pas que j'ay en mon pouvoir tous les treſors de Dieu, ny que je ſçache le futur, & le paſſé, je ne vous dis pas que je ſois un Ange, je ne ſaits que ce qui m’eſt inſpiré, l’aveugle eſt-il ſemblable à qui void clair ? penſez à ce que je vous dis, je ne le preſche qu’à ceux qui apprehendent le jour du Jugememt, ils ne trouveront perſonne pour les proteger autre que Dieu, peut eſtre qu’ils craindront ſa divine Majeſté[6]. Ne moleſte pas ceux qui prient Dieu ſoir & matin, & qui deſirent de voir ſa face, tu ne rendras pas compte de leurs actions, ils ne rendront pas auſſi compte de ce tu fais, ſi tu les inquietes tu ſeras au nombre des injuſtes. Nous avons eſprouvé les hommes les uns par les autres, ils ont dir entr’eux avec deriſion, voilà ceux d’entre-nous auſquels Dieu donne les graces, Dieu ne cognoit-il pas ceux qui ſont recognoiſſans de ſes bienſaits ? Saluë auec affection les vray-croyans lors qu’ils te viendront voir ; Dieu ayme la civililé, la clemence & l’humanité, il pardonnera à celuy d’entre vous qui l’offenſera par ignorance, qui ſe repentira de ſa faute, & fera de bonnes œuvres, il eſt benin & miſericordieux. Je raconte ainſi les graces de Dieu & faits cognoiſtre le chemin des pecheurs. Dis leur, il m’eſt defendu d’adorer ce que vous adorez, autrement je ſerois dévoyé du droict chemin. J’ay receu une lumiere de Dieu que vous avez meſpriſée, Dieu eſt juge de toutes choſes, il juge avec verité, & eſt tres-juſte en ſes jugemens. Je ne vous puis pas faire voir promptement les tourmens de l’Enfer, ny les chaſtimens de Dieu que vous demandez avec tant d’inſtance, cela dépend de ſa divine Majeſté, ſi j’avois ce pouvoir noſtre different ſeroit bientoſt finy. Dieu cognoit ceux qui Dicu ſont injuſtes, il a en fa puiſſance les clefs du futur, perſonne ne le ſçait que luy, il ſçait tout qui eſt en la Terre & en la Mer, il ſçai le nombre des feüilles qui tombent de deſſus les arbres, & le nombre des atomes qui font dans les tenebres de la terre, il n’y a rien de ſec ny rien de verd en terre qui ne ſoit efcrit dans le Livrc de lumiere ; C’eſt luy qui vous fait mourir la nuit, & qui ſçait le bien & le mal que vous avez fait de jour, il vous fera reſſuſciter à jour nommé, vous ſerez tous afſemblez devant luy, il vous fera cognoiſtre vos pechez, & vous chaſtiera ſelon vos démerites, il eſt touſjours victorieux, & tout-Puiſſant ; Il envoyera obſerver vos actions, & lors quc vous ſerez arrivez à l’heure de la mort il envoyera ſes Meſſagers qui ne manqucront pas de faire ce qu’il commandera, le peuple ſe rangcra à luy, comme à ſon Secigneur, il eſt extremement exact à faire compte ; Dis leur, il vous delivrera des tenebres de la mer & de la terre lors que vous l’invoquerez ſecrettement ou publiquement, s’il m’en delivre je le remercieray de ſa grace ; Dis leur, Dieu vous peut delivrer des tenebres & de toutes ſortes d’afflictions, neantmoins vous dites qu’il à un compagnon aſſocié avec luy ; Dis leur, il peut envoyer des chaſtimens d’en haut & d’en bas, il vous peut deſunir, & vous ſaire gouſter mille maux que vous vous cauſerez les uns les autres. Conſidere comme je leur enſeigne les effects de ma toute-Puiſſance, peut-eſtre qu’ils comprendront mes paroles ; Ceux de ta nation les ont abjurées encore qu’elles ſoient tres-veritables ; Dis leur, je ne ſuis pas voſtre tuteur, chaque choſe à ſon temps, vous cognoiſtrez à l’avenir la verité ; eſloigne toy de ceux qui parleront de noſtre loy avec meſpris, juſques à ce qu’ils parlent d’autre choſe, le Diable te veut faire oublier mes commandemens, & te ſaire aſſeoir avec les injuſtes ; les vray-croyans ne ſe ſoucieront pas de leurs diſcours & ne laiſſeront pas de les admoneſter, peut-eſtre qu’ils ſe convertiront ? Eſloigne toy de ceux qui ſe joüent, & qui ſe moquent de leur Religion, les biens de ce monde les rendent orgueilleux, annonce leur qu’ils ſeront rigoureusement chaſtiez, perſonne ne les peut proteger ny exaucer que Dieu, il n’y a point de rançon qui les puiſſe delivrer, ils trouverront le bien & le mal qu’ils auront ſait, ils boirons un breuvage extremement chaud, & reſſentiront des tourmens douloureux à cauſe de leur impietés ; Dis leur, adorerons-nous au lieu de Dieu ce qui ne nous peut faire ny bien ny mal ? retournerons-nous ſur nos pas à noſtre peché, apres avoir eſté conduits par ſa divine Majeſté, ſemblables à celuy que le Diable a devoyé ? il l’a laiſſé confus & eſtonné au milieu de ſon voyage, apres avoir quitté les compagnons qui luy montroient le droict chemin ; Dieu conduit le peuple au chemin de ſalut, je me veux entierement reſigner à la volonté de ſa divine Majeſté ; Faites vos oraiſons au temps ordonné, & payés les dixmes, vous ſerez tous aſſemblez devant Dieu au jour du Jugement pour rendre compte de vos actions ; c’eſt luy qui a creé le Ciel & la terre. Souviens-toy du jour qu’il a dit, ſois, & toute choſe a eſté, il regnera & commandera au jour que l’Ange ſonnera la trompette pour appeller au Jugement univerſel les vivants & les morts ; Il ſçait le futur, le preſent & le paſſé, il eſt le tres-ſage, & rien ne luy eſt caché. Souviens-toy comme Abraham a dit à ſon pere Azer[7], pourquoy adorez-vous les Idoles au lieu de Dieu ? Je vois voſtre famille en une erreur manifeſte, Dieu a fait voir à Abraham le Royaume des Cieux & de la terre, & a eſté au nombre des bien-heureux. Abraham voyant la nuit une eſtoile tres-claire, demanda en ſoy meſme ſi c’eſtoit ſon Dieu, non, reſpondit-il luy-meſme, mon Dieu ne ſe leve pas, & ne ſe couche pas ; voyant lever la Lune, il demanda ſi c’eſtoit ſon Dieu, non, reſpondit-il luy meſme, certainement Dieu ne me conduira pas pour eſtre au nombre des devoyez ; Lors qu’il vit lever le Soleil, il demanda ſi c’eſtoit ſon Dieu, & lors qu’il le vit coucher, il dit à ſon peuple, je ſuis innocent du peché que vous ſaites d’adorer pluſieurs Dieux, je ſuis entierement reſigné à la volonté de celuy qui a creé le Ciel & la Terre, & profeſſe ſon unité : Ses gens voulurent diſputer contre luy, il leur dit, diſputerez vous contre moy de l’unité de Dieu qui m’a enſeigné le droict chemin ? Je ne crains pas vos Idoles, mon Dieu fait tout ce qu’il veut & ſçait tout, n’y penſerez-vous pas ? comment craindray-je vos Idoles puiſque vous n’avez pas peur de dire que Dieu a des compagnons eſgaux à luy ; que vous n’avez point de raiſon d’adorer ? qui eſt plus veritable ou vous ou moy ſi vous ſçavez la verité ? Ceux qui croiront en Dieu, & qui ne reveſtiront pas la verité du menſonge, ſeront delivrez des tourmens de l’Enfer, & ſeront conduits au chemin de ſalut. Nous avons enſeigné à Abraham, les raiſons pour diſputer contre ſon peuple, j’enſeigne la ſcience à qui bon me ſemble, & eſleve qui bon me ſemble. Ton Seigneur, ô Abraham, void tout & ſçait tout, Nous avons donné à Abraham, Iſaac & Jacob ſes enfans, nous avons auparavant enſeigné le droict chemin à Noé & à ſa lignée, nous l’avons enſeigné à David, à Salomon, à Job, à Joſeph, à Moïſe, à Aaron, à Zacarie, à ſaint Jean, à Jeſus Fils de Marie, à Elie, à Iſmaël, à Joſué, à Jonas, & à Loth, nous les avons gratifiez ſur tout le reſte du monde. Nous avons eſleus leurs peres, leurs freres, & leur lignée, & les avons conduits au droict chemin ; ainſi Dieu conduit qui bon luy ſemble ; les hommes ont adoré cy-devant les Idoles, & ont crû qu’il y a pluſieurs Dieux, neantmoins il a effacé leurs fautes paſſées lors qu’ils ſe ſont convertis : S’ils démentent ceux qui ont la cognoiſſance des eſcritures, & la ſcience des Propheties, nous donnerons authorité ſur eux a des perſonnes qui les dévoyeront avec les infidelles : Ceux que Dieu conduit, croyent en l’uuité de ſa diviue Majeſté ; Dis leur, je ne vous demande point de recompenſe de vous avoir preſché l’Alcorau, il enſeigne à tout le monde les commandemens de Dieu. Les Juifs ne l’ont pas honoré comme ils devoient, ils n’ont pas cogneu ſes graces lors qu’ils ont dit qu’il n’a rien euſeigné au peuple qui luy ſoit utile ; Dis leur, qui a donné les tables à Moïſe ? qui luy a enſeigné l’eſcriture qu’ils ont eſcrite en velin pour guider & eſclairer le peuple ? Ils en ont publié ce qui leur a eſté agreable, & en ont caché beaucoup, ils apprendront en l’Alcoran ce qu’ils ne ſçavent pas, & ce que leurs peres n’ont pas ſçeu : Dis leur, Dieu ! apres cela, laiſſe les obſtinez & conſus dans leurs erreurs. Nous avons envoyé du Ciel ce livre remply de benediction, il conſirme les eſcritures qui ont eſté envoyées, auparavaut luy afin que tu tu inſtruiſe le peuple de la Meque, ceux qui habitent à l’entour de cette ville & tout le reſte du monde. Ceux qui croiront au jour Jugement croiront en ce qui eſt eſcrit dans ce livre, & prieront Dieu de les delivrer des tourmens de l’Enſer : Qui eſt plus injuſte que celuy qui blaſpheme contre Dieu ? qui dit que Dieu luy a inſpiré ce qu’il dit, encore qu’il n’ay point receu d’inſpiration de ſa divine Majesté ? Qui eſt plus injuſte que celuy qui dit qu’il fera descendre du Ciel des choſes ſemblambles à celles que Dieu a inspirées à ſes Prophetes ? Lors que tu verras les meſchants à l’article de la mort, & les Anges eſtendre leurs mains pour prendre leurs ames, dis leur, Aujourd huy les tourmens de l’Enfer ſeront la punition des blasphemes que vous avez vomy contre Dieu, & de la deſobeïſſance que vous avez rendu à ſes commandemens : Dieu leur dira, vous eſtes venus devant nous ſans richeſſes & ſans enfans, nuds comme vous avez eſté creés, & avez jetté derriere le dos les inſtructions que nous vous avons données : Je ne voids pas avec vous les Idoles que vous avez adorés ; vous vous eſtes ſeparez d’ensemble, & avez quitté ceux que vous eſtimiez en terre devoir eſtre vos protecteurs. Dieu ſepare les bons d’avec les meſchans, comme il ſepare le grain de l’eſpic, & le noyau de la datte ; il fait ſortir le vif du mort, & le mort du vif, voila les effets de Dieu, comme vous éloignerez vous de ſa loy ? Il ſepare l’aurore de l’obſcurité, il a étably la nuit pour le repos du peuple, & le Soleil & la Lune pour compter les ſiecles, les années, les mois, & les ſaiſons, tels ſont les effets de la puiſſance de Dieu, il est tout Puissant & ſçait tout ; C’eſt luy qui a crée les Eſtoiles pour vous éclairer, & vous conduire dans l’obſcurité de la terre & de la mer, il gratifie de ſa grace ceux qui comprennent ſes commandements. C’eſt luy qui vous a creé d’une perſonne, qui vous a donné la Terre pour habiter, & qui vous conſerve dans le monde, il a donné ſa grace à ceux qui ont obeï à ſes commandemens, il a fait deſcendre la pluie du Ciel, & a fait produire à la Terre diverſe ſorte d’herbage, de verdure & de grain, il a fait produire la datte & le palmier avec des jardins enrichis raiſins, d’olives, de grenades, & pluſieurs fruits ſemblables & diſſemblables. Conſidere comme les fruits croiſſent & ſe multiplient, cela ſert d’inſtruction de l’unité de Dieu à ceux qui ont ſa crainte devant les yeux, les infidelles ont adoré le Diable avec Dieu qui les a créez, & ont dit que Dieu a des fils et des filles, telle eſt leur ignorance, loué soit Dieu, il a créé le Ciel et la Terre comment aura-t-il un enfant, il n’a point de femmes ? Il a créé toute choſe & fait tout, il eſt voſtre Dieu & voſtre Seigneur, il n’y a point de Dieu que lui; adorez-le, il conſserve toute choſse, il n’eſt vu de perſonne & voit toute choſe, il eſt benin & rien ne lui eſt caché : O Peuple, il vous eſt venu une lumiere de la part d voſtre Seigneur pour vous conduire, celui qui ſera aveugle gardera ſon mal; je ne ſuis pas voſtre tuteur, & n’obſerve pas ce que vous faites. Je manifeſte ainſi les myſteres de ma Loi, à la fin les impies confeſſeront que tu as enſeigné mes commandemens à ceux qui les ont voulu comprendre ; Fai ce que ton Seigneur t’a inſpiré, il n’y a point de Dieu que lui, éloigne toi de la compagnie des infidelles, ſi Dieu avait voulu ils n’auroient pas deſobéï à ſes commandemens, tu n’eſt pas leur tuteur, n’injurie pas ceux qui adorent les Idoles, ils injurient Dieu par malice & par ignorance, chacun trouve bon ce qu’il fait, & se pait en ſon opinion. Certainement ils ſeront tous aſſemblez au jour du Jugement & ſeront châtiez ſelon leurs demerites. Ils ont juré par le nom de Dieu de combattre pour la foi s’ils voyent quelque miracle pour les inſtruire. Les miracles procedent de Dieu, ils ne ſavent pas le tems qu’il les fera paroitre ; encore qu’ils verroient des miracles, ils ne se convertiroient pas. Je renverſerai leur cœur, j’éblouirai leur vuë, & et ils ne se convertiront jamais, je les laiſſerai dans leurs erreurs, & dans leur deſobeïſſsance avec mépris & confuſion. Si nous leur envoyons des Anges, ſi les morts leur viennent parler, & ſi nous aſſemblons auprès d’eux tous les témoins du monde, ils ne croiront pas s’il ne plait à Dieu ; la plus grande partie d’entr’eux ſont des ignorans, nous avons donné un ennemi à chaque Prophete, comme le Diable eſt ennemi des hommes, il le tente par l’embeliſſement de ſes diſcours pour les rendre ſuperbes ; Si ton Seigneur vouloit, ils n’auroient pas ce pouvoir, éloigne-toi des infidelles & de leurs blaſphêmes, & n’incline pas à leur volonté, ils ne trouveront point d’avantage à leur impieté. Desirez-vous un autre Juge que Dieu qui vous a envoyé le livre qui distingue le bien d'avec le mal ? ceux qui ſçavent l'eſcriture ne ſont pas ignorans que ce livre eſt envoyé de la part de Dieu, & qu'il contient la verité ; ne ſois pas au nombre de ceux qui doutent, la parole de Dieu s'accomplit exactement, perſonne ne peut empeſcher ſes effets, Dieu entend et ſçait tout; Si tu inclines à la volonté de la plupart des hommes, ils te dévoyeront, ils ne croyent que leurs opinions, & ſont des menteurs ; ton Seigneur cognoiſt ceux qui ſont dévoyez, & ceux qui ſuivent le droict chemin. Mangez de ce qui a eſté tué en proferant le nom de Dieu, on vous a enſeigné ce qui vous eſt deffendu, n'en mangez pas ſi vous n'eſtes pas en neceſſité ; pluſieurs ſe dévoyent du droict chemin, & enſuivent leurs appetits & leur ignorance, Dieu voit ceux qui l'offenſent, fuis le peché ſecret & public, les peſcheurs ſeront rigoureuſement chaſtiez, ne mangez rien de ce qui n'a pas eſté saigné en proferant le nom de Dieu, autrement vous ſerez deſobeïſſans à ſes commandemens. Les Diables tenteront ceux qui les ſerviront, ils perſuaderont aux infidelles de diſputer contre vous, ſi vous leur obeïſſez vous ſerez infidelles comme eux. J'ai reſſuſcité pluſieurs de ceux qui eſtoient morts par leurs pechez, je les ay convertis & leur ay donné une lumieres pour les eſclairer dans les tenebres, d'où les infidelles ne sortiront jamais, parce qu'ils prennent plaisir en leur deſobeïſſance : ainſi je mettray en chaque ville des chefs qui ſeduiront les meſchans, & ſe ſeduiront eux-meſmes, mais ils ne le cognoiſtront pas ; lors qu’ils ont veu paroiſtre quelque ſigne (de la verité du Prophete) ils ont dit qu’ils ne croiront pas en luy s’il n’eſt accompagné des vertus & des merites des autres Prophetes, Dieu fait eſlection de ceux à qui il donne la grace de prophetiſer, il chaſtiera ceux qui tiennent tels diſcours par ignominie en ce monde, & reſſentiront en l’autre de grands tourmens à cauſe de leur impieté: Dieu reſjoüit le cœur de ceux qu’il veut conduire au chemin de ſalut, & chaſtie ceux qui le devoyent du droict chemin, ſa colere eſt auſſitoſt tombée ſur les infidelles qu’il eſt monte au Ciel. Le chemin que tu ſuis eſt le droict chemin, nous avons gratifié ceux qui en ſçavent profiter, ils ſeront bien-heureux, Dieu ſera leur protecteur à cauſe de leurs bonnes œuvres. Souviens toy du jour que nous aſſemblerons le peuple, & qu’on dira aux demons ; O Décurions des demons, pourquoy vous eſtiez vous eſlevez contre l’homme ? Les principaux d’entre les hommes qui leur auront obey reſpondront, Seigneur faits nous, venger les uns des autres; & que chacun à commande à ſon tour, ô Seigneur, enſeigne nous le temps prefix que tu as ordonné à nos malheurs[8] : les Anges reſpondront, l’Enfer ſera voſtre habitation, vous y demeurerez eternellement & tant qu’il plaira à Dieu, Voſtre Seigneur eſt tres-ſage & ſçait tout ; les meſchans obeïront aux meſchans à cauſe de leurs pechez. O Décurions des hommes & des Demons, n’avez vous pas veu mes Prophetes & mes Apoſtres de voſtre nation qui vous ont fait voir mes miracles ? qui ont preſché mes commandemens, & le jour du Jugement ? Ils reſpondront qu’ils ont veu les Prophetes & les Apoſtres, mais que la vie du monde les a rendus ſuperbes & advoüeront d’avoir eſté meſchans. Dieu ne ruinera pas la Meque pour l’injuſtice qui s’y commet juſques à ce qu’il ait envoyé un Apoſtre à ſes habitans pour leur enſeigner ſes commandemens, chacun ſera puny ſelon ſes œuvres, ſon Seigneur ſçait tout ce que la monde fait ; il n’a pas beſoin de ſon peuple, il eſt tout miſericordieux, il vous peut exterminer ſi bon luy ſemble & eſtablir un autre peuple en voſtre place comme il vous a eſtably en la place de ceux qui vous ont precedés ; ſi vous ne vous convertiſſez, vous n’eviterez pas les tourmens de l’Enfer; Dis leur, faites comme vous l’entendez, je me comporteray comme je l’entendray, vous cognoiſtrez à la fin ceux qui auront bonne part en l’autre monde. Perſonne ne donnera ſecours aux Idolatres, ils offrent à leurs Idoles une partie des fruits que Dieu a crées, & diſent ſuivant leurs penſées, voila noſtre Dieu : Ces ſacrifices n’arrivent pas à Dieu, leur idolatrie a eſté cauſe que pluſieurs d’entr’eux ont ſacrifié leurs propres enfans à leurs faux Dieux, ils les ont perdus, & ſe ſont embrouillez en leur religion, ce qu’ils n’auroient pas fait ſi Dieu ne l’avoit permis; Eſloigne toy d’eux & de leurs blaſphemes, ils ont dit que les fruits de la terre, & que les bien-faits de Dieu eſtoient immondes, & n’en ont pas voulu manger, Dieu n’en donne à manger qu’à ceux qu’il veut gratifier; Ils ont deffendu de monter ſur quelques animaux que Dieu leur a donnés, & les ont tuez pour les manger ſans proferer le nom, de ſa divine Majeſté ce qui eſt un tres grand peché, mais ils en ſeront punis ſelon leurs demerites ; Ils ont dit qu’il eſt permis aux hommes de manger de ce qui eſt dans le ventre des animaux, & qu’il eſt deffendu à leurs femmes d’en manger, & lors qu’ils les ont tuez, ils en ont mangé par compagnie, mais Dieu les chaſtiera à cauſe de leurs diſcours, il eſt tres ſage & ſçait tout. Ceux qui tuënt leurs enfans ſont gens perdus, ils ſont fols & ignorans ; ils ont fait deffenſes de manger des biens que Dieu leur a donné pour blaſphemer, & ſe ſont devoyez du droict chemin. Ce Dieu qui a crée les jardins pleins de fruits & d’herbages de diverſes couleurs, remplis d’olives, de grenades & d’autres fruits ſemblables & diſſemblables : Mangez des fruits de la terre & Payez le droit ordonné lors que vous moiſſonnerez, & ne depenſez pas voſtre bien legerement, Dieu n’ayme pas les prodigues. Entre les animaux mondes il y en a qui ont porté la charge & d’autres qui ſont jeunes & ne l’ont pas encor portée, mangez de ce que Dieu vous donne, & ne ſuivez pas les veſtiges du Diable[9], il eſt voſtre ennemy découvert. Dis leur, voilà huit paires d’animaux, ſçavoir, deux paires de moutons, & deux paires de brebis, deux paires de chameaux, & deux paires de vaches, deſquels vous eſt il permis ou deffendu de manger ? vous eſt permis de manger les maſles ou les femelles ? quels ſont ceux que Dieu vous a deffendus ? Qui eſt plus meſchant que celuy qui blaſpheme pour dévoyer du droict chemin le peuple qui eſt ignorant ? Dieu ne conduit pas les injuſtes ; Dis leur, en tout ce que Dieu m’a inſpiré, je n’ay pas trouvé qu’il ſoit deffendu de manger de ſes animaux, excepté s’ils ſont mort de maladie, & s’ils ont eſté tuez ſans proferer le nom de Dieu; la chair de pourceau vous eſt deffenduë, ſi vous en mangez vous encourrez la colere de Dieu, ſi quelqu’un eſt en neceſſité & en mange ſans deſſein d’offenſer Dieu, il trouvera Dieu clement & miſericordieux. Nous avons fait deffenſes aux Juifs de manger des animaux qui n’aient pas le pied fendu, & de manger la graiſſe des animaux, excepté ce qui eſt entrelardé à la chair, aux entrailles & aux os. Nous leur avons fait cette deffenſe à cauſe de leur peché, & ſommes veritables en nos parolles & exacts en nos promeſſes ; s’ils te dementent ; Dis leur la miſericorde de Dieu eſt grande, & les meſchans n’éviteront pas la punition de leur crimes. Les infidelles ont dit, ſi Dieu avoit voulu nous n’aurions pas eſté des infidelles ny nos peres auſſi, & rien ne nous ſeroit prohibé. Ceux qui les ont precedé ont parlé comme eux juſqu’à ce qu’ils ont ſenty la punition de leurs pechez; Dis leur, eſtes vous aſſurez que Dieu ſoit content de voſtre procedé ? dites-nous d’où provient cette aſſurance ? vous ne ſuivez en cela que voſtre opinion, vous n’eſtes que des menteurs, la providence de Dieu eſt grande, il vous auroit tous conduit au droict chemin s’il avoit voulus ; faites venir devant nous ceux qui vous ont dit qu’il eſt deffendu de manger des animaux mondes, eſtoient ils preſents lors que Dieu en a fait la deffence ? s’ils diſent qu’ils eſtoient preſents, ne dites pas comme eux, & ne ſuivez pas les appetits des infidelles blaſphemateurs, qui ne croient pas à la fin du monde, & qui adorent pluſieurs Dieux ; Dis leur, Venez, je vous enſeigneray ce qui vous eſt; deffendu de manger de la part de Dieu, il n’y a qu’un ſeul Dieu, ne dites pas qu’il a des compagnons eſgaux à luy, faites du bien a vos pere & mere, ne tuez pas vos enfans de crainte de mourir de faim, Dieu vous donnera & à eux auſſi ce qui vous ſera neceſſaire, ne paillardez pas publiquement ny ſecretement, ne tuez perſonne ſi la juſtice ne l’ordonne, Dieu vous recommande d’obſerver ce que deſſus, peut eſtre que vous y penſerez. Ne prenez le bien des orphelins que pour les ſecourir juſques à ce qu’ils ſoient en aage de diſcretion, peſez & meſurez à bon poids & bonne meſure, je n’ordonne à perſonne de faire que ce qui en en ſon pouvoir ; Jugez avec equité, encore que ce ſoit contre vos parens & alliez, ſatisfaites ai ce que deſſus, Dieu vous le commande, peut-eſtre que vous y penſerez, c’eſt le droict chemin que vous devez ſuivre, ne vous en eſcartez pas, Dieu vous le commande, peut eſtre que vous craindrez ſa divine Majeſté. Nous avons enſeigné nos commandemens à Moïſe, c’eſt une grace particuliere pour inſtruire les gens de bien, & pour conduire le peuple au droict chemin, peut eſtre que vous croirez en la réſurrection. O habitans de la Meque, nous vous avons envoyé l’Alcoran remply de benediction, faites ce qu’il vous ordonne, fuyez l’impiété, vos pechez vous ſeront pardonnez, ne dites pas que Dieu a envoyé ſa loy à deux nations qui vous ont precedées[10], & qu’elle vous a eſté celée, Direz vous que ſi Dieu vous euſt enſeigné l’eſcriture vous auriez eſté obeïſſans plus qu’eux ? Certainement il vous a enſeigné ſes commandemens, c’eſt une grace ſpeciale pour vous conduire au droict chemin, qui eſt plus injuſte que celuy qui blaſpheme contre ſa divine Majeſté, & qui s’eſloigne de ſes commandemens ? telles gens ſeront rigoureuſement chaſtiez dedans le feu d’Enfer, attendront ils que les Anges les viennent viſiter ? que Dieu les purifie, & qu’il leur faſſe paroiſtre ſes miracles ? attendront ils le jour du Jugement, auquel le repentir & la converſion ſeront inutiles ? Ceux qui croyent en une partie de la loy & abjurent l’autre partie, n’ont point de fondement en leur creance, Dieu leur fera cognoiſtre leurs fautes, & les punira ſelon l’enormité de leurs crimes ; Celuy qui fera une bonne œuvre recevra dix fois autant de recompenſe ; Celuy qui fera quelque malice ſera puny de meſmes façon, & ne luy ſera point fait d’injuſtice. Dis leur, Dieu m’a conduit au chemin de ſalut, ceux qui profeſſent la loy d’Abraham profeſſent l’unité de Dieu, Abraham n’eſtoit pas au nombre des iufidelles, mes prieres, mes vœux, ma vie, &’ ma mort, ſont conſacrez à Dieu, il n’a point de compagnon, & ſuis entierement reſigné à ſa divine volonté. Dis leur, Souhaitay je d’adorer autre Dieu que le Seigneur de l’univers ? Le bien que l’homme fait eſt pour luy, & le mal qu’il fait eſt contre luy, vous ſerez un jour tous aſſemblez en la preſence de Dieu, il reſoudra vos differens ; c’eſt luy qui prolonge voſtre poſterité & qui eſleve les uns plus que les autres pour vous eſprouver, voſtre Seigneur eſt exact à chaſtier les meſchans, & clement & miſericordieux aux gens de bien.

  1. Gelaldin intitule ce Chapitre des animaux. Voy Gelaldin.
  2. Voy Gelaldin
  3. O Mahomet.
  4. Voy Gelaldin
  5. O Mahomet
  6. Ce ſont les pauvres v. Gelald.
  7. Les Mahometans diſent que Azer eſt le surnom d'Abraham, & que ſon pere ſe nomme Tarec Azer.
  8. Voir Gelaldin.
  9. Voy Kitab el tenoir.
  10. Ce sont les Juifs & les Chrestiens.