100%.png

L’Alcoran (Traduction de Du Ryer)/83

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par André Du Ryer.
Antoine de Sommaville (p. 624-625).



LE CHAPITRE DE CEUX QUI PESENT A FAUX POIDS,
contenant trente-ſix verſets,
eſcrit à la Meque.


AU Nom de Dieu clement & miſericordieux. Ceux qui peſent à faux poids, & qui meſurent à fauſſe meſure, ne croyent pas de reſſuſciter au jour où tout le monde s’aſſemblera pour eſtre jugé. Certainement le livre où ſont eſcrits les pechez des meſchans eſt gardé dedans l’Enfer. Malheur ſera ſur les infidelles au jour du Jugement, perſonne ne doute de la verité de ce jour que les impies, lors qu’ils entendent preſcher les commandemens de Dieu ils diſent que ce n’eſt qu’une vieille fable, l’impieté les tient dans cette erreur, & les fait abandonner la loy de ſa divine Majeſté, mais ils ſeront precipitez dedans les flammes de l’Enfer. On leur dira, voila la punition que vous n’avez pas voulu croire. Le livre où les bonnes œuvres des gens de bien ſont eſcrites, eſt gardé dedans le Ciel, les Anges ſont teſmoins comme les bons joüiront des delices du Paradis, ils verront les graces immenſes de Dieu, couchez ſur des lits delicieux, leur viſage ſera couvert de joye & de contentement, ils bevront d’un vin purifié tres-ſavoureux, qui aura l’odeur de muſque, il ſera cachetté dans des bouteilles que perſonne n’ouvrira qu’eux meſme, & ſera meſlé avec de l’eau de la fontaine du Paradis où boivent les Cherubins. Les infidelles ſe moquent des vray-croyans qui les veulent inſtruire, neantmoins lors qu’ils ſont retournez vers leurs compagnons, & diſent lors qu’ils les voyent, VOILA LES DEVOYEZ, mais ils ne ſont pas envoyez pour eſtre leurs tuteurs. Les infidelles qui ſe convertiront & qui croyeront au jour du Jugement, iront en Paradis, ils jouiront de la grace de Dieu, ils verront les rigoureux tourmens des damnez qui ſeront punis ſelon leurs demerites, & trouveront en l’autre monde ce qu’ils ont fait en terre.