L’Encyclopédie/1re édition/ANSE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  ANSA

ANSE, s. f. en Géographie, espece de golfe où les vaisseaux sont à couvert des vents & des tempêtes.

Il y a proprement deux sortes d’anse ; on donne ce nom à une baie ou grande plage de mer qui s’avance dans les terres, & dont les rivages sont courbés en arc. Cette sorte d’anse s’appelle sinus latior ; l’autre sorte d’anse est un enfoncement de mer qui est entre des promontoires, & qui est plus petite que ce qu’on appelle golfe & baie. Cette seconde espece d’anse se nomme sinus augustior. Quelques Géographes écrivent ance. Voyez Baie & Golfe. (O)

Anse de panier, en coupe des pierres. Voyez Berceau & Cintre.

Anse, en terme de Vannier, c’est une espece de cercle d’osier que les Vanniers attachent aux bords des panniers, afin qu’on puisse les porter plus commodément.

* Anse, (Géog. mod.) ancienne ville de France dans le Lyonnois. Long. 22. 20. lat. 45. 55.

* Anse de sainte Catherine, (Géog. mod.) baie de la nouvelle France au Canada propre, près des monts Notre-Dame, & à l’entrée du fleuve Saint Laurent. Il y a encore dans la nouvelle France, l’Anse verte, l’Anse aux lamproies, l’Anse noire, l’Anse du diamant, & l’Anse des salines.

Anses, s. pl. f. en Astronomie ; ce sont les parties sensiblement éminentes de l’anneau de Saturne, qu’on apperçoit lorsque cet anneau commence à s’ouvrir, c’est-à-dire, lorsque sa partie antérieure & sa partie postérieure commencent à se distinguer à la vûe : elles ont la forme de deux anses attachées à cette planete. Voyez Saturne & Anneau. (O)

Anses de panier, (en Serrurerie.) ce sont des morceaux d’ornemens en rouleaux qui forment l’anse de panier, & qui en ont pris le nom. Voyez Serrurerie, Pl. 16. fig. G H, un rouleau double, en avant-corps, composé d’un rouleau IL, & d’une anse de panier LL, ce qui forme le bas d’une console ; & même Pl. fig. M, le rouleau du haut de la console, & fig. N, l’anse de panier qui lui appartient.

Anses, en terme de Fondeur de cloches, ce sont les parties par lesquelles on suspend la cloche au mouton : elles sont au nombre de six disposées comme les fig. 4 & 5. Pl. de la fonderie des cloches, les représentent. Elles se réunissent toutes par en haut au pont qui est l’anse du milieu ou la septieme, & ne font avec la cloche qu’une seule & même piece. Voyez l’article Fonte des cloches.