L’Encyclopédie/1re édition/ANTITACTES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 517).

ANTITACTES, s. m. pl. (Théol.) anciens hérétiques ou Gnostiques ainsi nommés, parce qu’en avoüant d’une part que Dieu le créateur de l’univers étoit bon & juste, ils soûtenoient d’un autre côté qu’une de ses créatures avoit semé la zizanie, c’est-à-dire, créé le mal moral, & nous avoit engagés à le suivre, pour nous mettre en opposition avec Dieu le créateur ; & de-là est dérivé leur nom, d’ἀντιταττω, je m’oppose, je combats. Ils ajoûtoient que les commandemens de la loi avoient été donnés par de mauvais principes ; & loin de se faire scrupule de les transgresser, ils croyoient venger Dieu, & se rendre agréables à ses yeux en les violant. S. Clément d’Al. lib. III. Stromat. Dupin, Biblioth. des Auteurs eccl. des III. premiers siecles. (G)