L’Encyclopédie/1re édition/APOLLONIES

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 532).

* APOLLONIES, (Myth.) fêtes instituées en l’honneur d’Apollon à Egialée, où l’on dit qu’il se retira avec Diane sa sœur, après la défaite de Python, & d’où l’on ajoûte qu’ils furent chassés par les habitans. Mais peu de tems après la retraite des deux divinités en Crete, où elles se réfugierent, la peste s’engendra dans Egialée, & y fit de grands ravages. L’oracle, consulté sur les moyens d’écarter ce fléau, répondit qu’il falloit députer en Crete sept jeunes filles & sept jeunes garçons, afin d’engager Apollon & Diane à revenir dans la ville ; ce qui fut exécuté : les deux divinités revinrent, & la peste cessa. Ce fut en mémoire de cet évenement, que dans les fêtes appellées apollonies, on faisoit sortir de la ville tous les ans le même nombre de filles & de garçons, comme s’ils alloient encore chercher Apollon & Diane.