L’Encyclopédie/1re édition/AVANT-LOGIS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 861).
AVANT-MAIN  ►

Avant-logis, s. m. en Architecture, c’étoit chez les anciens le corps de logis de devant. Il y en avoit de cinq especes : le toscan qui n’étoit seulement qu’un auvent au pourtour de la cour ; le tétrastyle, qui avoit quatre colonnes qui servoient à porter cet auvent ; le corinthien, décoré d’un péristyle du même ordre au pourtour de la cour ; le testitudinée, qui avoit des arcades couvertes en voûte d’arrête, ainsi que l’étage du dessus ; & le découvert, dont la cour n’avoit ni portique ni péristyle, ni auvent en saillie. Vitruve, liv. VI. ch. iij.

Palladio décrit, liv. II. ch. vj. l’avant-logis corinthien qu’il a bâti à la Charité de Venise pour des chanoines réguliers, où il a imité la disposition de celui des Romains dont parle Vitruve, p. 329. (P)