L’Encyclopédie/1re édition/BANQUIER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  BANQUETTE
BANSE  ►

BANQUIER, s. m. (Commerce.) est celui qui fait la banque, c’est-à-dire, négociant, commerçant ou trafiquant en argent, qui fait des traites & remises d’argent, qui donne des lettres de change pour faire tenir de place en place ; c’est proprement un marchand d’argent. Les Anglois les appellent remitters, ceux qui font des remises. On les nommoit autrefois changeurs. Voyez Changeur & Remise.

Il y avoit autrefois des especes de banquiers chez les Romains, dont les fonctions étoient beaucoup plus étendues que celles de nos banquiers ; car ils étoient officiers publics, & tout à la fois agens de change, courtiers, commissionnaires, notaires, se mêlant d’achats & de ventes, & dressant tous les écrits & actes nécessaires pour tous ces divers objets.

La différence du profit qu’il y a à tirer par une place ou par une autre, fait l’art & l’habileté particuliere des nôtres. Voyez l’article Change. « Les banquiers sont faits pour changer de l’argent, & non pour en prêter. Si le prince ne s’en sert que pour changer son argent, comme il ne fait que de grosses affaires, le moindre profit qu’il leur donne pour leurs remises devient un objet considérable ; & si on lui demande de gros profits, il peut être sûr que c’est un défaut de l’administration : quand au contraire ils sont employés à faire des avances, leur art consiste à se procurer de gros profits de leur argent sans qu’on puisse les accuser d’usure ». Esprit des loix, tom. II. P. 71.

Les Banquiers ou Expéditionnaires en cour de Rome, (Hist. mod. & Droit canon.) sont des officiers qui font venir de Rome ou de la légation d’Avignon toutes les bulles, dispenses, provisions, & autres expéditions que le Pape s’est réservé d’accorder seul. Voyez Expéditionnaire. (H)

Banquier, (terme de Jeu.) c’est celui qui taille au pharaon, à la bassette, &c. & qui dans ces jeux a toûjours de l’avantage : les autres joüeurs s’appellent ponte. Voyez Pharaon, Bassette, Ponte. (O)