L’Encyclopédie/1re édition/BARBOTE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  BARBOT
BARBOTINE  ►

* BARBOTE, s. f. barbota, (Hist. nat. Zoolog.) poisson qui se trouve dans des rivieres & des lacs dont les eaux sont tranquilles. Il a un barbillon au bout de la mâchoire inférieure ; ses dents sont courtes & menues ; le corps est gluant & couvert de petites écailles ; sa couleur est mêlée de roux & de brun, avec des taches noires ondoyantes. Ce poisson a deux nageoires près des oüies ; deux au-dessous ; & au-delà de l’anus une autre nageoire qui s’étend jusqu’à la queue. Il a sur le dos une pareille nageoire qui se prolonge jusqu’à la queue ; & devant cette nageoire, une autre plus petite. La barbote ressemble beaucoup à la lote ; cependant elle a le bec plus mince, la queue plus menue & plus pointue, & le ventre plus gros. Le foie de la barbote est fort grand à proportion du corps du poisson. Rondelet. Voyez Poisson. (I)

Barbote, (Mat. med.) Mustela offic. Schrod. 330. Le foie, le ventricule, & l’arrête de ce poisson, sont d’usage en Medecine. Le foie suspendu dans un vaisseau de verre, & exposé à un degré moderé de chaleur, se convertit en une liqueur jaune fort salutaire, pour dissiper les taies & éclaircir la vûe. On recommande son ventricule dans les maladies de l’utérus ; il chasse les vuidanges & appaise la colique ; son arrête pulvérisée, guérit l’épilepsie, selon Schroder. (N)