L’Encyclopédie/1re édition/BISSEXTILE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  BISSECTION
BISSUS  ►

BISSEXTILE, adj. année bissextile, en Chronologie, est une année composée de trois cents soixante-six jours ; elle arrive une fois en quatre ans par l’addition d’un jour dans le mois de Février, pour retrouver les six heures que le soleil employe dans un an au-delà des trois cents soixante-cinq jours qu’il met ordinairement dans son cours annuel, lesquelles six heures en quatre ans, font vingt-quatre heures, & par conséquent un jour entier. Par cette addition la longueur de l’année est à très-peu près la même que celle de la révolution de la terre autour du soleil. V. An.

Le jour ajoûté de la sorte se nomme aussi bissextil, César l’ayant fixé au jour qui précede le 24 Février, qui chez les Romains étoit le six des calendes de Mars.

Le 24 Février se comptoit deux fois cette année, & on disoit par conséquent deux fois (bis) le sixieme des calendes de Mars, sexto calendas Martii ; c’est pour cette raison que le jour intercalaire & l’année où il est inseré, sont l’une & l’autre nommés bissextiles. Comme dans cette année Février a 29 jours, le jour de S. Matthias, qui est le 24 de ce mois dans l’année ordinaire, se célebre alors le 25 ; & l’année bissextile a deux lettres dominicales, dont l’une sert jusqu’à la vigile de S. Matthias, l’autre jusqu’au reste de l’année. Voyez Lettre dominicale.

Si l’année solaire étoit véritablement & exactement de 365 jours, 6 heures, l’année commune se retrouveroit exactement au bout de quatre ans avec l’année solaire ; mais l’année solaire étant de 365 jours 5 heures 49 minutes, il s’en faut 44 minutes que ces deux années ne s’accordent au bout de quatre ans.

Les Astronomes chargés par Gregoire XIII. de la réformation du calendrier, observant donc que le bissextile en quatre ans, ajoûtoit 44 minutes à l’espace de tems que met le soleil à retourner au même point du zodiaque, & trouvant que ces minutes surnuméraires formeroient un jour en 133 ans, résolurent de prevenir le changement qui s’introduiroit ainsi peu à peu dans les saisons, & pour cela ils ordonnerent, que dans le cours de 400 ans, on retrancheroit trois bissextiles ; ce fut pour cette raison que l’année 1700 ne le fut point ; 1800 & 1900 ne le seront pas non plus : mais 2000 le sera, & ainsi du reste. Voyez Calendrier Grégorien . (O)