L’Encyclopédie/1re édition/BLOC

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 286).
BLOCAGES  ►

BLOC, s. m. signifie un grand morceau de marbre ou de pierre tel qu’il sort de la carriere, avant que la main de l’ouvrier lui ait donné aucune forme. Voyez Marbre.

Bloc d’échantillon, est celui qui étant commandé à la carriere, y est taillé de certaine forme & grandeur.

Bloc, en termes de Commerce, se prend pour plusiers pieces ou sortes de marchandises considérées & estimées toutes ensemble. Ainsi l’on dit qu’un marchand a acheté toutes les marchandises d’une boutique ou d’un magasin en bloc.

On dit aussi faire un marché en bloc & en tâche, lorsque sans entrer dans le détail de ce que chaque chose doit coûter en particulier, on convient d’un certain prix pour un ouvrage ou une entreprise ; ainsi l’on dit : j’ai fait marché en bloc & en tâche avec ce voiturier pour m’amener mes marchandises franches de tous droits. (G)

Bloc, Blot, Tête de mort, Chouquet, en Marine, voyez Chouquet.

Bloc, Roc-d’issas, Sep-de-drisse, en Marine, voyez Sep-de-drisse. (Z)

Bloc, s. m. en Fauconnerie, c’est ainsi qu’on nomme la perche sur laquelle on met l’oiseau de proie : elle doit être couverte de drap.

Bloc, terme d’Argenteur, se dit d’un cercle ou boulet de canon, &c. chargé de ciment, sur lequel on monte une petite piece pour la brunir plus à son aise. Voyez Pl. I. fig. 1.

Bloc de branche, en terme de Fourbisseur, c’est un mandrin de bois formant un demi-cercle, à l’extrémité duquel sont deux passages pris sur le bois pour y introduire l’étrier, qui resserre la branche sur le bloc tant & si peu qu’on veut. Voyez fig. 1. Plan. du Fourbisseur.

Bloc de plaque, en terme de Fourbisseur, est un mandrin de bois large, rond, creux, ou convexe, & percé dans le milieu pour recevoir une branche de fer vissée qui y affermit l’ouvrage plus ou moins par le moyen d’un écrou. Voyez Pl. I. fig. 9. du Fourbisseur.

Bloc, en terme de Rafineur de sucre, n’est autre chose qu’un billot de bois élevé sur trois ou quatre piés, sur lequel on frappe doucement la forme pour en faire sortir le pain, & considérer l’état où est la tête. Voy. Plamoter, Pain, Tête, Sucre.

Bloc, en terme de Tabletier-Cornetier, est une espece d’auge dont le dedans est taillé de maniere à pouvoir contenir des plaques entre lesquelles on applatit les ergots à coup de maillet. Le bloc ne differe de la presse, qu’en ce qu’il n’a ni vis ni boulon de fer. Voyez Pl. I. fig. 5.