L’Encyclopédie/1re édition/BROCANTEUR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 425).
◄  BROCANTER
BROCARD  ►

BROCANTEUR, s. m. (Commerce.) se disoit dans le sens propre de celui qui faisoit profession d’acheter des tableaux pour les revendre : ce commerce étoit anciennement fort à la mode en Italie. Les marchands Génois, Vénitiens & Florentins, commandoient au Guide, aux Caraches, & à d’autres excellens Peintres, des tableaux qu’ils achetoient de la premiere main, & qu’ils revendoient ensuite en France, en Allemagne, & même en Turquie. Mais aujourd’hui le mot de brocanteur ne convient qu’à ceux qui font commerce des choses concernant la curiosité, comme vases, médailles, bronzes, tableaux, mais particulierement des tableaux des anciens Peintres, dont ils savent se défaire, non suivant leur valeur, mais suivant le degré d’entêtement qu’on a pour eux. (R)