L’Encyclopédie/1re édition/CAFFILA

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 529).
◄  CAFFETIER
CAFFIS  ►

CAFFILA, s. f. (Commerce.) troupe de marchands ou de voyageurs, ou composée des uns & des autres, qui s’assemblent pour traverser avec plus de sûreté les vastes états du Mogol, & autres endroits de la terre ferme des Indes.

Il y a aussi de semblables caffilas qui traversent une partie des deserts d’Afrique, & particulierement ce qu’on appelle la mer de sable, qui est entre Maroc & Tambouctou, capitale du royaume de Gago. Ce voyage, qui est de quatre cents lieues, dure deux mois pour aller, & autant pour le retour, la caffila ne marchant que la nuit à cause des chaleurs excessives du pays.

La caffila est proprement ce qu’on appelle caravane dans l’empire du grand-Seigneur, en Perse, & autres lieux de l’Orient. Voyez Caravane.

Caffila se dit aussi dans les différens ports que les Portugais occupent encore sur les côtes du royaume de Guzarate, des petites flottes marchandes qui vont de ces ports à Surate, ou qui reviennent de Surate sous l’escorte d’un vaisseau de guerre que le roi de Portugal y entretient à cet effet.