L’Encyclopédie/1re édition/COMPLEXION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  COMPLEXE
COMPLEXUS  ►

COMPLEXION, s. f. figure de Rhétorique qui contient en même tems une répétition & une conversion, c’est-à-dire dans laquelle divers membres de phrase commencent & finissent par le même mot, comme dans ce trait de Cicéron, qui contient de plus une interrogation : Quis legem tulit ? Rullus. Quis majorem partem populi suffragiis privavit ? Rullus. Quis comitiis præfuit ? Rullus. (De leg. agr. contra Rull.)

Cette figure est commune & triviale, parce que l’auditeur a à peine entendu la question, qu’il prévient la réponse. Voyez Conversion & Répétition. (G)

Complexion, habitude, disposition naturelle du corps. Voyez Constitution.

Quelques anciens philosophes distinguent quatre complexions générales & principales dans l’homme : la complexion sanguine répond, selon eux, à l’air ; elle en a les qualités, elle est chaude & humide. Elle est ainsi nommée parce que le sang y domine. Voyez Sanguin.

La complexion flegmatique, qui tire son nom de la pituite ou du flegme dont elle abonde, répond à l’eau ; elle est froide & humide. Voyez Flegmatique.

La complexion bilieuse est de la nature du feu ; elle est chaude & seche. Voyez Cholérique.

La complexion mélancholique tient de la nature de la terre ; elle est froide & seche. Voyez Mélancholique. Dict. de Trév. & Chambers.

On ne fait plus guere d’attention à toutes ces sortes de divisions : l’expérience a ouvert les yeux sur bien des préjugés ou des opinions, dont il faut cependant rendre compte, afin que chacun puisse en faire l’usage ou le mépris qu’il jugera à propos.