L’Encyclopédie/1re édition/CONFARRÉATION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  CONE
CONFECTEUR  ►

* CONFARRÉATION, s. f. (Hist. anc.) cérémonie Romaine qui consistoit à faire manger, en présence de dix témoins, d’un pontife, ou d’un flamine diale, d’un même pain ou gâteau aux personnes que l’on marioit, & qui destinoient leurs enfans au sacerdoce. Voyez Mariage.

La confarréation étoit la plus sacrée des trois manieres de conférer le mariage, qui étoient en usage chez les Romains : elle étoit appellée confarréation, du gâteau salé, à farre & molâ salsâ. Cette cérémonie soustrayoit une fille à la puissance paternelle : elle ne dura qu’un tems. Quand un mariage contracté par la confarréation se rompoit, on disoit qu’il y avoit diffarréation. On offroit aussi dans la diffarréation le gâteau salé.

La confarréation & la diffarréation avoient chacune leur formule & leur cérémonie. On prétend qu’on répandoit sur les victimes une portion du gâteau.