L’Encyclopédie/1re édition/CONSOLE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CONSOLE, s. f. en Architecture, est un ornement en saillie taillé sur la clé d’une arcade, ou qui sert à porter de petites corniches, figures, bustes, vases, &c.

Console avec enroulemens, est celle qui a des volutes en-haut & en-bas.

Console arasée, est celle dont les enroulemens affleurent les côtés, comme il s’en voit sous le porche de la Sorbonne.

Console gravée, est celle qui a des gliphes ou gravures.

Console plate, celle qui est en maniere de mutule ou corbeau, avec gliphes & gouttes.

Console en encorbellement, est toute console qui porte les ménianes & balcons, & qui a des enroulemens, nervures, & autres ornemens qui la distinguent du corbeau, comme celles du balcon du Palais-Royal du côté du jardin à Paris.

Console coudée, est celle dont le contour est interrompu par quelqu’angle ou partie droite.

Console renversée, est toute console dont le plus grand enroulement est en-bas, & sert d’adoucissement dans les ornemens.

Console rampante, est celle qui suit la pente d’un fronton pointu ou circulaire, pour en soûtenir les corniches, comme au portail latéral de l’église de S. Germain-des-Prés.

Console en adoucissement, voyez Pilier butant en console. (P)

Consoles, termes de Charron ; ce sont deux morceaux de bois quarrés qui sont enchâssés dans des mortoises faites au lisoir de devant, & qui servent à supporter la coquille. Voyez les Planches du Sellier & leurs explications.