L’Encyclopédie/1re édition/CONSUALES

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

CONSUALES, (Hist. anc. & Myth.) fêtes à l’honneur du dieu Consus, c’est-à-dire Neptune, différentes de celles qu’on appelloit neptunales. Voyez Neptunales.

On y faisoit une cavalcade magnifique, parce que Neptune passoit pour avoir donné le cheval aux hommes : de-là lui venoit son surnom d’équestre, ἵππιος.

On dit que c’est Evandre qui-institua le premier cette fête. Romulus la rétablit sous le nom de Consus, parce que ce dieu lui avoit suggéré le dessein d’enlever les Sabines. Car Romulus ayant institué les jeux consuales, y invita ses voisins, & se servit de la solennité des sacrifices & des jeux pour enlever les Sabines qui étoient venues à la cérémonie. Pour y attirer plus de monde, il avoit répandu de tous côtés qu’il avoit trouvé sous terre un autel qu’il vouloit consacrer, en faisant des sacrifices au dieu à qui cet autel avoit été érigé.

Ceux qui prétendent expliquer les mysteres de la théologie payenne, disent que l’autel caché sous terre est un symbole du dessein caché que Romulus avoit d’enlever les femmes de ses voisins.

Les consuales étoient du nombre des jeux que les Romains appelloient sacrés, parce qu’ils étoient consacrés à une divinité. Dans les commencemens ces fêtes & ces jeux ne différoient point de ceux du cirque ; & de-là vient que Valere Maxime dit que l’enlevement des Sabines se fit aux jeux du cirque. Voyez Cirque.

On couronnoit & on laissoit reposer les chevaux & les ânes ces jours-là, parce que c’étoit la fête de Neptune équestre, dit Plutarque.

Festus écrit que l’on célebroit ces jeux avec des mulets, parce qu’on croyoit que c’étoit le premier animal qui eût servi à traîner le char.

Servius dit que les consuales tomboient au 13 d’Août. Plutarque, dans la vie de Romulus, les met au 18 ; & le calendrier Romain au 21 du même mois. Voy. les dictionn. de Trév. de Moréri, & le dictionn. de Myth. (G)