L’Encyclopédie/1re édition/CORNICULAIRE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  CORNICULA
CORNIER  ►

CORNICULAIRE, s. m. (Hist. anc.) nom d’un officier de guerre chez les Romains, qui soulageoit le tribun dans l’exercice de sa charge, en qualité de lieutenant. Voyez Tribun.

Les corniculaires faisoient les rondes à la place des tribuns, visitoient les corps-de-garde, & étoient à-peu-près ce que sont les aides-majors dans nos troupes. Voyez Aide.

Le nom de corniculaires fut donné à ces officiers, parce qu’ils avoient un petit cor, corniculum, dont ils se servoient pour donner les ordres aux soldats. Ce nom pris au premier sens, vient, selon Saumaise, de corniculum, qui signifie le cimier d’un casque ; & en effet Pline nous apprend qu’on mettoit sur les casques des cornes de fer ou d’airain, qu’on appelloit cornicula.

On trouve dans les notices de l’Empire un huissier ou greffier nommé corniculaire ; son office étoit d’accompagner par-tout le juge, de le servir, & d’écrire les sentences qu’il prononçoit.

Dans le second sens, on prétend que ce mot est dérivé de corniculum, un cornet à mettre de l’encre. Voyez le dict. de Trév. & celui de Dish & Chamb. (G)