L’Encyclopédie/1re édition/CORNOUILLES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CORNU  ►

CORNOUILLES, s. f. pl. (Mat. medic. & Diete.) Le fruit du cornouiller est aigre, acerbe, & styptique, lorsqu’il n’est pas parfaitement mûr. On peut l’employer dans cet état, sur-tout extérieurement, comme la plûpart des autres vrais styptiques tirés des végétaux. Il s’adoucit beaucoup en mûrissant ; alors il n’est qu’aigrelet, & assez agréable à manger, & beaucoup de gens le croyent propre à arrêter le cours de ventre. Hippocrate, Dioscoride, & Pline, lui accordent cette propriété.

On peut préparer un rob de cornouilles qui aura les propriétés du fruit ; mais cette préparation est peu en usage.

La pharmacopée de Paris met au nombre des eaux distillées celle des fruits du cornouiller ; mais cette eau doit être absolument rangée dans la classe de celles qui sont exactement inutiles. Voyez Eau distillée. (b)