L’Encyclopédie/1re édition/COUDÉE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  COUDE
COUDELATTE  ►

COUDÉE, s. f. Histoire anc.) longue mesure qui étoit fort en usage chez les anciens, sur-tout chez les Hébreux ; elle étoit environ de la longueur du bras d’un homme, depuis le coude jusqu’au bout des doigts. Voyez Mesure, Bras & Main.

On trouve dans l’Ecriture des coudées de deux longueurs ; l’une égale, selon le docteur Arbuthnot, à un pié neuf pouces, de pouce, ce qui vaut la quatrieme partie d’une brasse, le double d’une palme, & six fois une paulme ; l’autre égale à un pié de pié, ou à la 400e. partie d’une stade. Le P. Mersenne fait la coudée des Hébreux d’un pié quatre doigts cinq lignes par rapport au pié du Capitole. Selon Heron, la coudée géométrique est de vingt-quatre doigts ; & selon Vitruve, le pié est les deux tiers d’une coudée romaine, c’est-à-dire contient seize doigts ou largeurs du doigt. Voyez Pied, Mesure, &c. Chambers. (G)