L’Encyclopédie/1re édition/DÉMONTER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

* DÉMONTER, v. act. dans les Arts méchan. c’est desassembler les parties d’une machine : ainsi, chez les Rubaniers, démonter se dit lorsqu’on est obligé de dépasser un patron pour en passer un autre, & généralement quand il faut changer considérablement le métier pour quelqu’autre ouvrage, & ainsi des autres occasions, qui sont sans nombre. Nous remarquerons seulement qu’on démonte une partie, comme on démonte le tout : on démonte l’aiguille d’une montre, comme toute la montre.

Démonter, dans l’Art militaire, c’est desarçonner ou faire mettre pié à terre ; ainsi démonter la cavalerie, les dragons ou autres troupes semblables, c’est leur faire mettre pié à terre. (Q)

Démonter le canon, c’est briser les affuts, les roues, les aissieux ou toute autre chose, pour le mettre hors d’état de servir. Voyez Canon, &c.

On dit aussi que des chevaux sont démontés, lorsqu’ils sont rendus incapables de service. Chambers. (Q)

Démonter un gouvernail, (Marine.) c’est l’ôter de l’arriere du vaisseau, où il étoit attaché. Voyez Monter. (Z)