L’Encyclopédie/1re édition/DIASTASIS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

DIASTASIS, s. m. terme de Chirurgie, écartement d’os. Le diastasis est une espece de luxation. M. Petit, dans son traité sur les maladies des os, croit le diastasis des os de l’avant-bras, impossible, de quelque façon que puisse se luxer l’avant-bras ou le poignet. Il prouve son sentiment par la structure des parties. Il dit cependant que si ses raisons ne démontrent point l’impossibilité absolue du diastasis, elles autorisent au moins à juger que ce cas doit être infiniment rare ; en supposant en effet, qu’un effort pût être tellement combiné, qu’il tendît à fixer un des os pendant qu’il écarteroit l’autre & le feroit sortir de sa place, il est certain qu’un pareil effet ne sera jamais la suite d’une cause ordinaire, & qu’il suppose même l’assemblage de circonstances si singulieres, que M. Petit est bien fondé à le regarder comme impossible.

Ce grand praticien a cependant trouvé réellement une espece de diastasis, qui n’étoit pas l’effet immédiat d’une chûte ou d’un effort ; mais il étoit causé par la relaxation des ligamens à la suite des luxations du poignet ; l’écartement n’avoit commencé à paroître que plusieurs jours après l’accident. On sentoit dans l’intervalle que les os laissoient entr’eux, un bruit de matiere glaireuse, qui dénotoit un amas de sinovie.

Les luxations du pié en dedans ou en-dehors sont souvent accompagnées de diastasis. L’écartement du péroné vient de l’allongement forcé des ligamens qui l’attachent au tibia, par l’effort que l’astragale a fait pour s’échapper sur les côtés. Voyez Luxation & Entorse. (Y)