L’Encyclopédie/1re édition/DICTION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  DICTÉE

DICTION, s. f. (Belles-Lett.) maniere de s’exprimer d’un écrivain ou d’un auteur : c’est ce qu’on nomme autrement élocution & style. Voyez Élocution & Style.

On convient que les différens genres d’écrire exigent une diction différente ; que le style d’un historien, par exemple, ne doit pas être le même que celui d’un orateur ; qu’une dissertation ne doit pas être écrite comme un panégyrique, & que le style d’un prosateur doit être tout-à-fait distingué de celui d’un poëte : mais on n’est pas moins d’accord sur les qualités générales communes à toute sorte de diction, en quelque genre d’ouvrages que ce soit. 1°. Elle doit être claire, parce que le premier but de la parole étant de rendre les idées, on doit parler non seulement pour se faire entendre, mais encore de maniere qu’on ne puisse point ne pas être entendu. 2°. Elle doit être pure, c’est-à-dire ne consister qu’en termes qui soient en usage & corrects, placés dans leur ordre naturel ; également dégagée & de termes nouveaux, à moins que la nécessité ne l’exige, & de mots vieillis ou tombés en discrédit. 3°. Elle doit être élégante, qualité qui consiste principalement dans le choix, l’arrangement & l’harmonie des mots ; ce qui produit aussi la variété. 4°. Il faut qu’elle soit convenable, c’est-à-dire assortie au sujet que l’on traite.

L’Eloquence, la Poésie, l’Histoire, la Philosophie, la Critique, &c. ont chacune leur diction propre & particuliere, qui se subdivise & se diversifie encore, relativement aux différens objets qu’embrassent & que traitent ces Sciences. Le ton d’un panégyrique & celui d’un plaidoyer sont aussi différens entr’eux, que le style d’une ode est différent de celui d’une tragédie, & que la diction propre à la comédie est elle-même différente du style lyrique ou tragique. Une histoire proprement dite ne doit point avoir la sécheresse d’un journal, des fastes ou des annales, qui sont pourtant des monumens historiques, & ceux-ci n’admettent pas les plus simples ornemens qui peuvent convenir à l’Histoire, quoique pour le fond ils exigent les mêmes regles. On trouvera sous les mots Histoire, Poesie, &c. ce qui concerne plus particulierement le style propre à chacune ; & sous les mots Élocution & Style, des principes généraux développés, & applicables à toute sorte de diction. Voyez aussi Éloquence, Élégance, &c. (G)