L’Encyclopédie/1re édition/DIRECTION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  DIRECTEUR
DIRECTRICE  ►

DIRECTION, s. f. (Méch.) est en général la ligne droite suivant laquelle un corps se meut ou est censé se mouvoir.

On dit en Géométrie que trois points, ou que deux ou plusieurs lignes sont dans la même direction, quand ces points ou ces lignes se trouvent précisément dans une seule & même ligne droite. (O)

Direction, en Astronomie, se dit du mouvement d’une planete, lorsqu’elle est directe, c’est-à-dire lorsqu’elle paroît se mouvoir d’occident en orient, selon la suite des signes. La direction est l’état opposé à la station & rétrogradation. Voyez Station & Rétrogradation.

Direction, en Astrologie, est une sorte de calcul par lequel on prétend trouver le tems auquel il doit arriver quelque chose de remarquable à une personne dont on tire l’horoscope. Voyez Horoscope.

On fait les directions par tous les principaux points du ciel, & par les étoiles ; comme l’ascendant, le milieu du ciel, le Soleil, la Lune, & en partie aussi par hasard. La même opération se fait par les planetes & les étoiles fixes, mais tout différemment, suivant les differens auteurs. Quoique ces sortes de calculs n’ayent aucun fondement réel, & qu’il soit absurde de vouloir deviner par le cours des astres les évenemens de la vie ; cependant nous avons crû devoir en donner ici une définition succincte, ne fût-ce que pour tenir compte au genre humain d’avoir enfin secoüé le joug de cette espece de folie.

Direction ou Ligne de direction, en Méchanique, signifie particulierement la ligne qui passe par le centre de la terre, & par le centre de gravité d’un corps.

Il faut nécessairement qu’un homme tombe dès que le centre de sa gravité est hors de la ligne de direction. Voyez Centre, &c.

Ligne de direction, en Méchanique, signifie aussi la ligne sur laquelle un corps se meut & s’efforce d’avancer, ou avance en effet. Voyez Ligne.

Angle de direction, en Méchanique, est l’angle compris entre les lignes de direction de deux puissances qui conspirent. Voyez Angle & Puissances conspirantes.

Direction de l’aimant, est la propriété qu’a l’aimant, ou une aiguille aimantée, de tourner toûjours une de ses extrémités du côté d’un des poles de la terre, & l’autre extrémité du côté de l’autre pole.

La propriété attractive de l’aimant étoit connue long-tems avant sa direction, & sa direction long-tems avant son inclinaison. Voyez Aiguille.

La direction de l’aiguille aimantée a quelque chose de fort surprenant. Car, en premier lieu, cette aiguille ne se tourne pas exactement vers les deux poles de la terre ; de plus on y remarque chaque jour de la variation dans le même endroit ; enfin elle est fort différente dans les différens endroits de notre globe.

A Paris il s’en faut ordinairement 15 ou 16 degrés, plus ou moins, qu’elle ne se tourne exactement vers les poles : cet écart de l’aiguille s’appelle sa déclinaison. Voyez Déclinaison. Il n’y a que quelques endroits de la terre où l’aiguille se tourne directement vers les poles du monde ; par-tout ailleurs elle décline, soit vers l’orient, soit vers l’occident. Le célebre M. Halley a fait une carte de ses différentes déclinaisons. Voyez Aiguille aimantée & Boussole.

Direction magnétique s’employe aussi dans un sens général pour la tendance de la terre & de tous corps magnétiques vers certains points. Voyez Aimant & Magnétisme.

Selon quelques anciens philosophes, la situation de la terre est telle que son axe est dans l’axe de l’univers ; ensorte que ses poles & ses points cardinaux répondent exactement à ceux de l’univers. Quelques-uns soûtiennent que cette position de la terre est l’effet d’une vertu magnétique, & supposent qu’il se trouve une pareille vertu magnétique dans les poles du monde.

Mais ces idées doivent être regardées comme chimériques. Nous n’avons aucune raison plausible de croire que la terre occupe le centre du monde, encore moins de penser que les poles de l’axe terrestre soient les mêmes que ceux de l’univers. Cette opinion est une suite du système des anciens astronomes, qui supposoient que la terre étoit immobile, & que les astres & les cieux faisoient leur révolution autour d’elle ; système qui n’a plus aujourd’hui de sectateurs. (O)

Direction, en Anatomie, se dit de la marche d’une fibre ou d’un muscle, par rapport aux différens plans du corps. Voyez Corps. (L)

Direction converse, en Astrologie ; par celle-ci le prometteur est emporté vers le significateur selon l’ordre des signes ; & par la directe il est emporté de l’est à l’ouest dans un sens contraire à l’ordre des signes. En voilà plus qu’il n’en faut sur cette sottise. Voyez plus haut Direction. (G)

Direction, (Jurispr.) est la régie & disposition que les créanciers font par le ministere de leurs syndics & directeurs des biens qui leur ont été abandonnés par leur débiteur.

Quelquefois le terme de direction est pris pour l’assemblée des directeurs.

On vend des biens dans une direction, c’est-à-dire dans l’assemblée des créanciers : cette vente est volontaire, & ne purge point les hypotheques. Voyez ci-devant Directeur. (A)

Direction, gouvernement, conduite, que l’on a d’une chose : ainsi l’on dit qu’une personne a la direction d’une manufacture, d’un magasin, &c.

Direction, se dit aussi de l’emploi même de directeur. M. N a une direction dans les aides, & cette direction lui vaut 10000 liv.

Direction, signifie aussi l’étendue du département d’un directeur. Il y a vingt bureaux dans cette direction. La direction de Caën est une des plus considérables de la ferme.

Direction, en fait de gabelles, est un certain nombre de greniers à sel, de dépôts, & de contrôles, qui sont réunis sous une même régie, & qui dépendent d’une même chambre : ces directions sont au nombre de dix-sept, qui sont Paris, Soissons, Abbeville, Saint-Quentin, Châlons, Troyes, Orléans, Tours, Anjou, Laval, le Mans, Berri, Moulins, Roüen, Caën, Alençon, Dijon. Voyez Grenier à sel. Dict. de Comm. & de Trév. (G)