L’Encyclopédie/1re édition/EMBOUTIR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  EMBOUTÉ

EMBOUTIR. (Chauderonn.) Voyez Amboutir.

Emboutir, en terme de Boutonnier, c’est l’action de creuser une calotte de quelque métal qu’elle soit, en la mettant sur un tas (voyez Tas), & en frappant sur une bouterolle (voyez Bouterolle), pour donner aux calottes la profondeur nécessaire, & y graver le dessein du tas.

Emboutir, terme de Ferblantier ; c’est faire prendre à un morceau de fer-blanc, taillé en rond, la forme d’une demi-boule, comme, par exemple, les couvercles des caffetieres, des lampes, des poivrieres, &c. ce qui se fait en frappant avec les marteaux propres aux différens ouvrages (voyez les figures, Planc. du Ferblantier). Le premier est un marteau à emboutir ; le second, le marteau à emboutir en boudin ; le troisieme, le marteau à emboutir en pointe de diamant.

Emboutir, (Orfév.) c’est enfoncer au marteau ou à la bouterolle, dans des dés de bois, de fer, ou de cuivre, les pieces d’orfévrerie destinées à la retrainte, ou qui doivent avoir une forme convexe ou concave.