L’Encyclopédie/1re édition/FAUSSES-CÔTES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fausses-Côtes, (Anat.) on donne ce nom aux cinq côtes inférieures de chaque côté, dont les cartilages ne s’attachent point immédiatement au sternum. Le diaphragme qui tient à ces cinq côtes par son bord circulaire, laisse dans les cadavres couchés sur le dos, un grand vuide qui répond à ces côtes, & qui renferme l’estomac, le foie, la rate. Comme ces visceres sont dits naturels, M. Monro croit qu’ils ont fait appeller les côtes correspondantes, bâtardes ou fausses. Voyez son anatomie des os, troisieme édition, pag. 223. Il est plus vraissemblable qu’on a considéré qu’elles étoient plus cartilagineuses, moins osseuses, & moins vraies en ce sens, que les supérieures. Voyez Côtes. (g)