L’Encyclopédie/1re édition/FONTANELLE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  FONTAINIER
FONTARABIE  ►

FONTANELLE (la), s. f. (Anatomie.) dans nos auteurs, fontanella, fons pulsatilis. La grande ouverture en forme de lozange située entre le coronal & les pariétaux, au centre de la croix qui est formée par l’engrenure sagittale, la ligne de division de l’os frontal, & l’engrenure coronale, est ce qu’on nomme fontanelle dans le fœtus. Comme cette place n’est presque pas membraneuse dans les enfans nouveaux-nés, l’on y sent alors avec la main le battement des arteres de la dure-mere & du cerveau. Cet endroit reste aussi durant quelque tems cartilagineux après la naissance : quelquefois même les enfans attaqués du rachitis, ont cette partie très-tendre dans un âge assez avancé, parce que leurs os conservent longtems leur mollesse. Enfin, par un évenement fort rare, on a vû des sujets en qui cette partie n’a pas été ossifiée pendant toute leur vie. Cependant d’ordinaire les os du crane deviennent si compactes avec l’âge, qu’ils sont même quelquefois plus épais à la fontanelle que par-tout ailleurs. (D. J.)

Fontanelle s. f. (Chirurg.) ulcere artificiel ; voyez Fonticule.