L’Encyclopédie/1re édition/FORÇAGE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  FORBISHER

FORÇAGE, s. m. (à la Monnoie.) c’est l’excédent que peut avoir une piece au-dessus du poids prescrit par les ordonnances. Lorsque cela arrive par la faute sans doute des ajusteurs ou tailleresse, c’est toûjours au détriment ou perte du directeur. Le forçage est appellé, par l’ordonnance de 1554, largesse : ce mot est assez bien placé, car c’est un don que le directeur fait au public ; il est rare.